Raggi Cosmici a Napoli

Raggi Cosmici

Raggi Cosmici   Musique  :  Raggi Cosmici a Napoli     Dans  station « Tolédo » ( Metropolitana di Napoli ), il existe un capteur de rayons cosmiques ( Raggi Cosmici ) qui, à chaque détection et en fonction de la trajectoire d’iceux, joue une note ou une petite mélodie pianistique. L’informelle mélopée d’un escalier mécanique plus ce cantique piano mu par ces particules quantiques, filles de cataclysmes célestes, incitent à la composition.    Composition et improvisation en forme de particules cosmiques pour deux pianos classiques, un piano préparé et la mélopée lancinante d’un escalator lassé du célibat enregistré dans la station «Toledo» de Naples ( Metropolitana di Napoli) …. Réverbération, échos et autres artifices. Le rayonnement cosmique est… Suite – Continue reading

La Metropolitana di Napoli – Metro dell’Arte

Metropolitana di Napoli à l’écoute : Raggi Cosmici a Napoli La Metropolitana di Napoli C’est sur les lignes 1 et 6 baptisées «Metro dell’Arte» que se trouvent les stations conçues ou décorées par des artistes et architectes contemporains. Un véritable voyage s’impose dans les insondables coursives sans ennui… On peut passer un temps infini à voir, écouter, sentir un autre Naples. Dans  station « Tolédo », il existe un capteur de rayons cosmiques qui, à chaque détection et en fonction de la trajectoire d’iceux, joue une note ou une petite mélodie pianistique. L’informelle mélopée d’un escalier mécanique plus ce cantique piano mu par ces particules quantiques, filles… Suite – Continue reading

Napoli : La luce dei contrasti

Napoli à l’écoute : Les murs indiscrets  Vittorio De Sica Rien ne me laissait prédire, pendant mes Napolitaines promenades, qu’en noir et blanc adviendrait cette suite photographique. Comme souvent le hasard fait la découverte. Il suffit qu’une manœuvre hasardeuse dévoile Naples en noir & blanc pour qu’elle devienne en premier lieu « Napoli » et enfin « Nàpule ». C’est ce « Nàpule » fier de lumineux contrastes qu’il me fallait quérir… Celui de Vittorio De Sica, de Francesco Rosi, de la pizza, du Vésuve et de ces «Quattro giornate di Napoli*» qui soulignent le caractère impétueux de cette ville. «Vedi Napoli e poi… Suite – Continue reading