L’Agrypnie de Prométhée

Reading Time: 8 minutes
Prométhée
 
ComGris
 
De l’album : The Den without enD
WAKE UP AND COFFEE L’AGRYPNIE DE PROMETHEE AUTOPORTRAIT D’UNE LOCOMOTIVE OKSANA THE UNDERNEATH ZONG BING
Wake up and Coffee FB Promethe FB Autoportrait locomotive vapeur FB 001

Oksana

The Underneath FB Zong Bing FB
Responsable de l’ordre des composition sur l’album : Hervé Zénouda.

Le lecteur auditeur saura apprécier la prétention du titre !

Composition pour :
Piano naturel ou dénaturé à la convenance du musicien.
Notes tenues avec bruits de pistons et de clefs d’un bugle.
Sons de Contrebasse jouée à l’archet.
Prométhée enchaîné avec l'aigle ; à gauche son frère Atlas (Kylix laconien à figures noires du peintre Arcésilas de Cerveteri, vers -560/-550

Prométhée – Arcésilas de Cerveteri,  -560/50.

Zeus et l’enchainé !
On le savait, le maitre de l’Olympe est un redoutable lascar !
 
 
Quand on lui chipe le feu sacré du mont Olympe, il pique un far et, cramoisi, sentence avec vigueur le malhonnête coupable du brulant larcin !
Pis encore, le titanesque voleur s’est entiché des hommes et leur a offert le feu pour toute la symbolique qu’il en découle. 

Dès lors, le bougre, qui espérait donner la connaissance aux mortels, se retrouve enchainé à un roc et condamné à ce qu’un rapace insatiable vienne, journalièrement, bouloter son foie. Comble du supplice, l’organe se régénère chaque nuit. Ainsi, le tourment peut se prolonger à l’infini.
On ne peut certainement pas attribuer au martyre la palme de l’élégance, certes, mais celle de l’originalité, sans hésiter !
Léda et le Cygne<br> Attribué à Boucher, vers 1740.

Léda et le Cygne – Attribué à François Boucher, vers 1740

Pandore, par Jules Joseph Lefebvre, 1882

Pandore, par Jules Joseph Lefebvre, 1882

Le maitre de l’Olympe demeure assez paradoxal : quand il se met en tête de lutiner sur terre une mignonnette, il n’hésite pas à se transformer en oiseau, pas n’importe quel volatile, un cygne somptueusement phallique. Mais, lorsqu’il s’agit de basses et répugnantes besognes, il embauche un larbin tout en plumes, en zèle et pourvu d’un solide appétit : L’Aigle du Caucase, peu cocasse, fils de Typhon et d’Échidna !

Cet appétissant épisode de la mythologie ne s’arrête pas là.
Zeus, qui possède plus d’un tour dans ses foudres, décide parallèlement d’enquiquiner copieusement les hommes. C’est convenu, on sait qu’il détient, assurément, un gout prononcé pour la gaudriole.
Pour cela, il ordonne à son fils, Héphaïstos, de modeler la première femme qu’il nommera Pandore: «cadeau de tous (les dieux)» .
Afin de parfaire sa créature, Zeus va demander à Athéna de lui offrir de splendides vêtements, à Aphrodite, la grâce, la beauté, de rutilantes et précieuses parures.
Quant à l’espiègle Hermès, qui n’était pas encore boutiquier en maroquinerie, il aura le devoir de lui d’insuffler la curiosité.
Zeus, quant à lui, taquin, prodigue une boite qu’il ne faut surtout pas ouvrir à celle qui vient d’acquérir la curiosité ; je vous le dis, un vrai boutentrain !
 
Hermes

Hermes

« Après avoir achevé cette attrayante et pernicieuse merveille, Zeus ordonna à l’illustre meurtrier d’Argos, au rapide messager des dieux, de la conduire vers Épiméthée.
Aphrodite

Aphrodite

Épiméthée ne se rappela point que Prométhée lui avait recommandé de ne rien recevoir de Zeus, roi d’Olympe, mais de lui renvoyer tous ses dons de peur qu’ils ne devinssent un fléau terrible aux mortels. Il accepta le présent fatal et reconnut bientôt son imprudence. »
Hésiode, Les Travaux et les Jours, v. 83-90.
+
Sans coup férir, le cadeau du messager se révéla plutôt efficace.
En conséquence, Pandore, maintenant femme d’Épiméthée, « qui réfléchit après coup », frère de notre héros, finit par l’ouvrir.
À l’intérieur du mystérieux coffret se trouvaient réunis tous les maux des hommes. Ils se répandirent de concert sur la terre, à l’instar de la gonorrhée, plus communément nommée chaude-pisse, sur le bas clergé!
On raconte que seule l’Espérance, plus lente à réagir, y resta enfermée.
« Auparavant, les tribus des hommes vivaient sur la terre, exemptes des tristes souffrances, du pénible travail et de ces cruelles maladies qui amènent la vieillesse, car les hommes qui souffrent vieillissent promptement.
Pandore, tenant dans ses mains un grand vase, en souleva le couvercle, et les maux terribles qu’il renfermait se répandirent au loin.
L’Espérance seule resta. Arrêtée sur les bords du vase, elle ne s’envola point, Pandore ayant remis le couvercle, par l’ordre de Zeus qui porte l’égide et rassemble les nuages.
Depuis ce jour, mille calamités entourent les hommes de toutes parts : la terre est remplie de maux, la mer en est remplie, les maladies se plaisent à tourmenter les mortels nuit et jour et leur apportent en silence toutes les douleurs, car le prudent Zeus les a privées de la voix.
Nul ne peut donc échapper à la volonté de Zeus. »
Hésiode, Les Travaux et les Jours, v.90-99.
Quand ce fut accompli, le dieu des dieux, olympien et goguenard, tonitrua vers les misérables humains : « Les gars, les vacances sont terminées ! ». Voilà d’où nous viennent toutes nos afflictions.
 
Avec ce résumé de l’histoire, on peut aisément imaginer que le titan journellement grignoté, considéré comme un sophiste par Diogène de Sinope, eût éprouvé quelques agrypnies durant les nuits du tourment, alors que son organe meurtri se régénérait. 
 
pierre hubert subleyras hercule libere promethee

Hercule brisant les chaînes de Prométhée.
Pierre Hubert Subleyras 1730

Mais, tout finit par s’améliorer :
 
Héraclès, durant ses travaux, eut la tâche de délivrer le voleur de feu, ce qu’il honore d’abord en zigouillant d’une flèche le rapace glouton. La préservation des espèces en voie de disparition et autres peccadilles écologiques n’arrêtent pas un tout en muscles ! Puis d’un coup de poignet assuré, il brise le carcan solidement ancré au rocher. Notre héros finalement libéré pourra vaquer à de nouvelles occupations.
 
Se faisant, on se réconcilie vaguement…
Il subsistera tout de même une bricole à l’étymologiquement prévoyant : un anneau forgé du fer de ses chaines, avec un morceau du Caucase comme brillant. Il est un tantinet encombrant le bijou. Surtout si la Dame Pronoia, Océanide et épouse, l’expédie manu militari faire quelques emplettes, le quotidien finit toujours par nous rattraper!
 
Enfin viendra le temps de l’interprétation et de l’adaptation de cette épique aventure :
Dans l’antiquité, Les platoniciens, les cyniques, les théophrastéens s’en donnent à cœur joie. 
Plus tard, Thomas Hobbes associe la journalière gastronomie de l’aigle à cette crainte de l’avenir qu’a l’humanité.
Selon Gaston Bachelard , « le complexe de Prométhée est le complexe d’Œdipe de la vie intellectuelle ».
Albert Camus, en 1946 : «Ô justice, ô ma mère, s’écrie Prométhée, tu vois ce qu’on me fait souffrir. » Et Hermès raille le héros : « Je suis étonné qu’étant devin, tu n’aies pas prévu le supplice que tu subis. — Je le savais, répond le révolté.» Prométhée aux Enfers », dans L’Été, Gallimard.
En 1818, l’écrivaine britannique Mary Shelley sous-titre son roman fantastique Frankenstein « Le Prométhée moderne »
En 1899, l’écrivain français André Gide publie un roman Le Prométhée mal enchaîné.
 
Franz Schubert compose « Prometheus » en 1819, Hugo Wolf s’y atèle en 1889 et le compositeur russe Alexandre Scriabine compose Prométhée ou le Poème du feu en 1910.
Bien d’autres encore se sont emparés du mythe (Claude Nougaro, Akhenaton, du groupe IAM et  Emperor le groupe de Métal Norvégien avec son titre « Prometheus: The Discipline of Fire »).
 
Au cinéma, en 1921, Marcel L’Herbier propose Prométhée… banquier  et en 2012  Ridley Scott réalise Prometheus, un film de science-fiction, suite de la saga Alien.
Et, certainement bien d’autres encore, cette liste n’est aucunement exhaustive.
 
Conséquemment, il fallait bien que j’en profite un peu du gastronomique épisode de la mythologie grecque, palsambleu !
 
À tantôt, et bonne Agrypnie !
 

Pages ( 1 sur 2 ): 1 2Suivant »
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.