Peut-être qu’en Noir & blanc…

Noir et Blanc

ComBlanc

Essais d’images sur une base photographique en noir & blanc  traitant des micros paysages.

Je préfère le terme «image». La photographie me parait trop sérieuse. Ce domaine d’expression est si vaste qu’il me semble improbable d’en conjuguer le terme à tous les temps fussent-ils éphémères. Conséquemment une série Noire guillerette où règne le contraste magnifiant les détails. Un monde vu des petits insectes pollinisateurs, un monde que l’on ne peut que survoler sinon le détruire. Une poésie naturelle dont il faut aller chercher les phrases avec patience et ravissement. Et, pendant un moment, on endosse un rôle passionnant: celui du « naturaliste de terrain » comme Anna Maria Sibylla Merian, Charles Naudin, Charles Darwin pour ne citer qu’eux.  
Contempler notre planète avec plaisir, partager les observations c’est apprendre à la respecter et à la préserver sans discours politique mensonger et assommant. Notre ministre chargé de la nature semble confondre écologie, spectacle et politique. De beaux discours suivis du clairon de la spectaculaire retraite au grand galop, rien ici de bien original !


Noir et BlancPhotographies retouchées !!!
Peut s’en faut!
C’est la mention, à du premier octobre,  qui accompagnera les photos retouchées quand l’apparence corporelle des mannequins, parfois très jeunes, aura subit les combines des «grands» photographes manipulateurs d’êtres humains par la biais d’inoffensifs logiciels photographiques et ceci pour la vente de magazines de mode en vogue.
Un peu comme le «FUMER TUE» des paquet de clopes !
Je ne suis pas bien certain que tout ceci aide à proscrire le «mal vivre» mais c’est un début d’accession au réalisme, un garde fou au sexisme ainsi qu’à la normalisation des critères esthétiques quand même bien entamée.


Traitement de l’image : Adobe Lightroom
Noir et Blanc
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.