Kamacitrons – Soixante postures acidulées avec mamelons et pédoncules distordus.

Reading Time: 4 minutes

citrons

à l’écoute : De Rerum Natura
citrons
 
Aceria sheldoni - citrons

Aceria sheldoni – n’est-il pas trognon?
[Photo by Eric Erbe; digital colorization by Chris Pooley]

Quelle chance !!! Si !

Mon citronnier a rencontré Aceria Sheldoni. Communément appelé acarien des bourgeons d’agrumes…

Parties des citronsSi bien rencontré que l’acarien, bougre et farceur, a provoqué quelques changements dans l’architecture ancestrale de mes citrons, le matin, fortement pressés et appréciés…

Spectaculairement distordus et bistournés, ces fruits sont, pour le photographe hédoniste et malicieux, l’aubaine de les faire poser dans des postures qui ne s’accordent que très peu avec la très sérieuse science de la botanique. 

Mais, entre citrique et cyprine j’aime trouver une relation picturale empreinte de vitamine C avec les pédoncules et mamelons de mes étranges citrons  ! 

Giuseppe Arcimboldo - citrons

Giuseppe Arcimboldo

Il y aura certainement de citriques critiques par quelques fielleux gastriques atteints de scorbut artistique peu sensibles à la photografruit.
Mais je m’en fiche, je me suis bien amusé !
L'hiver - Giuseppe Arcimboldo - citrons

L’hiver — Giuseppe Arcimboldo ( avec un citron )

 Je dois citer, pour finir cet article, un l’autre spécialiste des fruits : Giuseppe Arcimboldo dont les toiles regorgent des saveurs et couleurs d’une botanique  exubérante et transcendante !

 

Je vous laisse avec mon bestiaire lubrique pourtant phytologique et m’en vais cueillir ailleurs d’autres fruits acidulés et butiner quelques fleurs de Cypris.

 

Et du Japon :

Le Citron de Kajii Motojirô

« Pour tout dire, j’aime les citrons. J’aime leur couleur pure, comme celle de la peinture. »

Le Citron de Kajii Motojirô
Motojirō Kajii

Motojirō Kajii

Il y a une connivence immédiate entre Kajii et les choses. Regarder est pour lui « la seule manière vivante de vivre ». Kajii Motojirô ( 1901-1932 ) est l’un des écrivains les plus attachants et les plus singuliers du Japon. Le Citron, recueil de nouvelles qui fit sa célébrité, est tenu pour un classique de la prose poétique. [NdE]

« L’oreille du chat est vraiment une drôle de chose. Mince et froide, elle est couverte de poils ras au-dehors et luisante au-dedans, comme la peau d’une pousse de bambou. Elle est d’une matière indéfinissable, à la fois dure et tendre, tout à fait particulière. Depuis mon enfance, j’avais toujours eu une envie irrésistible d’y donner, clac, un coup de poinçonneuse à tickets. Imagination cruelle ? Non. Elle était entièrement due à l’étrange pouvoir de suggestion que possède cette oreille. »

Le Citron de Kajii Motojirô – Chapitre “Caresses”

 

 

Citron cru sans peau
(valeur nutritive pour 100 g)

eau : 88,98 g cendres totales : 0,30 g fibres : 2,8 g valeur énergétique : 29 kcal
protéines : 1,10 g lipides : 0,30 g glucides : 9,32 g sucres simples : 2,50 g
oligo-éléments
calcium : 26 mg fer : 0,60 mg magnésium : 8 mg phosphore : 16 mg
potassium : 138 mg cuivre : 0,037 mg sodium : 2 mg zinc : 0,06 mg
vitamines
vitamine C : 53,0 mg vitamine B1 : 0,040 mg vitamine B2 : 0,020 mg vitamine B3 : 0,100 mg
vitamine B5 : 0,190 mg vitamine B6 : 0,080 mg vitamine B9 : 0 µg vitamine B12 : 0,00 µg
vitamine A : 22 UI rétinol : 0 µg vitamine E : 0,15 µg vitamine K : 0,0 µg
acides gras
saturés : 0,039 g mono-insaturés : 0,011 g poly-insaturés : 0,089 g cholestérol : 0 mg

CitronsLes citrons pour la santé

 

Les publicités concernant les bienfaits du citron peuvent contenir des allégations santé fausses, ambigües ou trompeuses.

Ainsi, on prête au citron toutes sortes de vertus : fort en vitamine C, il gommerait toute fatigue, favoriserait la digestion, rendrait les dents blanches, serait diurétique. En plus de ses propriétés anti-infectieuses, antiseptiques et cicatrisantes, il réduirait la cellulite ( aliment brûle-graisse ), ralentirait le vieillissement et aiderait même à se protéger du cancer.

La plupart de ces allégations ne sont pas prouvées scientifiquement.

Cependant sa richesse en vitamine C favorise les cicatrisations. L’acide citrique du jus est antiseptique, d’où les gargarismes avec du jus coupé d’eau en cas de maux de gorge et l’ajout de quelques gouttes de jus de citron dans les fruits de mer consommés crus. Le citron frotté sur les dents, au lieu de les blanchir ( éliminant les taches de thé, tabac ), attaque l’émail sur lequel l’acidité répétée peut entraîner la déminéralisation des dents et créer des micropores suffisants pour laisser entrer les bactéries à l’origine de caries. Enfin, ce fruit reste intéressant pour la santé en raison de sa richesse en vitamine C, en calcium, phosphore et potassium dont l’assimilation est favorisée par l’acide citrique.

Le citron peut même avoir des effets néfastes importants.

Les citrons comme tous les agrumes sont riches en furanocoumarines ( psoralène, bergaptène surtout présents dans la pulpe, ces composants étant donc plus concentrés dans les jus de fruits frais que dans les jus de fruits pasteurisés ) qui peuvent entraîner une photosensibilisation.

Une consommation élevée d’agrumes augmente de 30 % le risque de mélanome.

Ainsi, la consommation fréquente de jus de fruits frais permettrait de ralentir la progression de certains cancers, mais favoriserait celui de la peau pour les personnes qui ne se protègent pas du soleil.

La suite >>>>>


  Signaler un problème – Report a problem  
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *