Vois L – Installation Visuelle et Sonore

Reading Time: 4 minutes

Last Updated on 9 mai 2024 by Frank César LOVISOLO

Vois L – Installation Sonore avec Jean Noël László au Musée Muséum départemental de Gap
A l’écoute : VOYELS
ComGris

    Vois L    

  Une oeuvre de Jean Noël László

Réalisée avec Frank César Lovisolo (Musique et sonorisation de l’œuvre)

  Exposition  À mes pairs  

Au Musée Muséum départemental – 6 avenue Maréchal Foch – 05000 GAP
Du 14 octobre 2023 au 19 mai 2024. 
Vois L

Dimensions variables, bois, carton, charbon de bois, colorant rouge alimentaire, métal, mousse, néon vert, papier, journal, tissu (jeans), verre.
Jean-Noël László – 2009-2018
Musique « VOYELS » :  Frank César Lovisolo 2018
Diffusion : quatre supports (O-U-I-A) sonorisés avec des haut-parleurs incorporés.
Amespairs 2023MG 1438A propos de l’exposition : 

L’exposition À mes pairs… présente deux séries emblématiques d’œuvres de l’artiste de Jean-Noël László : L’être et la lettre et Savoir-faire et faire Savoir.

Cet artiste a choisi le langage comme médium plastique et ses œuvres jouent des différentes strates de sens avec humour et poésie.

Polysémiques, drôles et poétiques, cette cinquantaine d’œuvres a été choisie par Jean-Noël Laszlo pour honorer des artistes, écrivains et poètes, emblématiques pour lui (pères), ou encore pour révéler des qualités techniques et les savoir-faire de créateurs contemporains (pairs) sélectionnés avec malice.
(Affiche et Texte : Musée Muséum départemental – Gap)
Vois L
Quelques images de l’expositions

MG 1391 Panorama Modifier

+
Avec, pour la lecture des textes de Jean Noël László:
Daniella Adréani: Voix
Dan Roth: Saxophone
Vois L
LÁSZLÓ : Être et lettre, les objets du désir


Échange entre l’artiste et Hélène Sirven

L’œuvre de Jean-Noël László se déploie dans différents espaces, en donnant une portée poétique et dynamique aux volumes rigoureux et raffinés qu’il crée, où la typographie devient un corps sensuel, gardant ses secrets.

JN-Lazlo-NoirLes objets, les livres, les collaborations, les traversées, les œuvres de László sont des signes de son désir d’explorer l’immense potentiel de la lettre dans tous les sens du terme et des imaginaires de notre temps.

Voyageur curieux, il est aussi ce regardeur duchampien qui joue avec les mots et les formes de l’art ainsi qu’avec leurs correspondances dans d’autres champs de la connaissance et de l’expérience.

La beauté du dessin, de la couleur, des matériaux et des agencements conjugue images et concepts avec un plaisir non dissimulé, en offrant au spectateur une généreuse liberté.

Hélène Sirven

A propos de la musique :

Composition pour :

  • Quatre pistes sonores pour les voyelles ; A I U O, le E restant muet. Avec mes étudiants de l’Université de Toulon (Ingémédia) enregistrés en 2016 pour cette occasion.
  • La prise de son d’une ancienne radio à lampes cacochyme et crachoteuse qui, dénichée dans un caboulot, mériterait une bonne révision.
  • Quatre pistes acoustiques que l’on perçoit probablement stochastique en ponctuation virgulifère et pointilliste.
  • Quatre synthétiseurs avec des « strideurs » étranges qu’on sonne à Vois L.
  • Un enregistrement maritime très vague, mais dans le vent où l’on se perd, pour finir, en interrogations .

Avant de démarrer la composition de cette illustration musicale, j’ai dû m’enfouir au plus profond du sonnet poétisé en voyelles, faute de pouvoir véritablement pénétrer l’esprit de l’auteur, depuis longtemps disparu.

Des mots se sont surlignés : Bombillent – Cycles – Vibrements – Alchimie – Clairon – strideurs – Silences.

« Alchimie » sera la clef de voute de cette épineuse structure bâtie sur les fondations de musique concrète, contemporaine, actuelle, électronique, bruitiste… Les adjectifs ne manquent pas, l’auditeur-lecteur choisira sa préférence qualificative.

Couche après couche, les voyelles et les matériaux sonores se sont superposé, entremêlés pour un «OUIA» synesthésiste, hallucinatoire en ultraviolet ésotérique.

Titre déposé à la SACEM : Voyels
Durée : 12 min 5 s – ISRC : FR9W11833069 – Code ISWC : T-703 865 2041 – COCV : 34 342 628 11Date de création 01/02/2018
Compositeur : LOVISOLO GUILLARD FRANK – Sacem : compositeur : 00621961 – Auteur : 622128 – IPI : 00153191195

Voyelles

RimbaudA noir, E blanc, I rouge, U vert, O bleu, voyelles,
Je dirai quelque jour vos naissances latentes.
A, noir corset velu des mouches éclatantes
Qui bombillent autour des puanteurs cruelles,

 

Golfe d’ombre ; E, candeur des vapeurs et des tentes,
Lance des glaciers fiers, rois blancs, frissons d’ombelles
I, pourpres, sang craché, rire des lèvres belles
Dans la colère ou les ivresses pénitentes ;

 

U, cycles, vibrements divins des mers virides,
Paix des pâtis semés d’animaux, paix des rides
Que l’alchimie imprime aux grands fronts studieux ;

 

O, suprême Clairon plein des strideurs étranges,
Silences traversés des Mondes et des Anges :
— O l’Oméga, rayon violet de Ses Yeux !

 

De l’édition Vanier de 1895 – Arthur RimbaudPoésies 

Musée Muséum départemental de Gap – Art contemporain – Arthur Rimbaud

 Signaler un problème – Report a problem  [lwptoc title= »Table des matières – Contents » toggle= »1″ hideItems= »1″ width= »460px » float= »center » colorScheme= »light » hoverLinkColor= »#dd0000″ skipHeadingText= » »]
Lien pour marque-pages : Permaliens.

4 Commentaires

  1. C’est original et très intéressant. Je regrette de ne pas pouvoir aller à Gap. Je souhaiterais que cette exposition soit à Toulon. Un grand bravo à ces deux artistes

  2. Bonjour Frank,
    Ça a l’air super! On essaiera d’y aller d’ici le mois de mai!
    Merci pour le partage.
    Joanna & Gitonga

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.