Sept mois auparavant

Reading Time: 5 minutes

Article actualisé le – Updated on: 9 mai 2024

https://orfeolab.lnk.to/Lovesandbreakups
ComGris
Basse : Philippe Jeay
Paroles, Chant, Guitares, Programmation:
Frank César Lovisolo
Sacem Janvier 2009
Spotify Apple Music iTunes Tidal YouTube Music Amazon Music (Streaming) Deezer Napster

Sept mois auparavant

Sept mois auparavant

Sept mois auparavant à ces yeux aveuglants ne rien dire.
Ambres, jades, azurés, fascinants…
Le destin bondit vite d’entrave en étrave,
Ne plus rien faire autrement.
Passé un weekend, à conséquence d’intensément,
Une patience au loin se ferme lentement…
Devoir finir une expérience intense,
Et continuer d’avancer, pour ses yeux retrouver.

Le long, le long, le long d’une fracture,
Le long, le long, le long d’une blessure… (x2)

The Ghosts of Paolo and Francesca Appear to Dante and Virgil

Ary Scheffer : Les spectres de Francesca da Rimini et de Paolo Malatesta apparaissent à Dante et à Virgile.

Sept notes de musique consignées…
Sept paroles composées pour Rimini
Sept photos continuées de pieds nus…
Sept refuges dans le second cercle…
Le balancier de l’horloge oscille mollement.
La patience s’ouvre sur un nouvel acte…
À son regard infini, ne pas encore discourir.
Attendre et rêver les mains…
Les mains, les mains…

Le long, le long, le long de ses hanches
Le long, le long, le long de ses seins… (x2)

Enfin le temps déchire sa pelisse.
Dans la taverne Chronos se cristallise.
Les mains d’un effleurement ont parlé…
Sept paroles doucement proférées.
Sept longs jours encore à t’attendre.
Sept jours d’un silence assourdissant.
La patience doucement s’est lovée.
Plus d’éloquence, juste un frôlement.
Un frôlement…
Les doigts emmêlés… emmêlés…

P1120294Le long, le long, le long de ses mains,
Le long, le long, le long de sa joue…
Le long, le long, le long de sa bouche…
Le long, le long, le long de son cou…
De sa bouche, de sa joue, de ses mains, de ses seins…

 Couvertes d’étoffes, par nous, froissées,
Nos peaux attisées s’unissent d’eau.
De salive en cyprine nos bouches se sont noyées.
De mots chuchotés nos chairs s’étreignent encore.
D’aller en avenir, nous expirons sept fois…
Au rythme sublime, nos mains imaginent
Que dans un instant nos sens se seront embrasés
Quand je t’inonderai, enfin d’une ardente mélopée…

 Le long, le long, le long de tes jambes…
Le long, le long, le long et dans ton ventre (x3)

 
Pour Claire…
Rock and Roll - sept

7

Dans les mots de la famille dits dérivés de sept, proches de l’étymon (comme « septième ») donc perçus comme anciens ou vulgaires, le – p – reste muet et inaudible. En revanche, dans d’autres mots de la même famille (comme « septembre » ou « septennat ») dérivés de la même racine septem, le – p – est articulé et audible dans la prononciation francophone (mais pas belge) car en général, l’une des conséquences de la réintroduction de graphies étymologiques est que des consonnes non prononcées le deviennent, sous l’influence de l’écrit, raison à laquelle peut s’ajouter celle de leur origine savante ou celle de leur construction tardive (comme « septuagénaire »)

7  est en mathématiques l’entier naturel qui suit 6 et qui précède 8 ; c’est un nombre premier.

En linguistique, le mot « sept » vient du latin septem (7), dont la racine se retrouve dans toutes les langues indo-européennes.

Le préfixe du Système international pour 10007 est zetta (Z), et pour son inverse zepto (z).

Le nombre « 7 » trouve de nombreuses occurrences dans les domaines scientifiques, mathématiques, astronomique, théologique, géographique, sportif ou dans les arts.

Le chiffre 7 est parfois considéré comme un « chiffre magique » ou sacré.

Francesca da Rimini
Anselm Feuerbach -

Anselm Feuerbach – Francesca da Rimini und Paolo Malatesta – 1864

D’une grande beauté, Francesca, fille de Guido da Polenta, un noble de Ravenne de la maison des Polenta, a vécu à la fin du XIIIe siècle.

Pour des raisons uniquement politiques, son père la maria en 1275 à Gianciotto Malatesta (ou Giovanni) (né vers 1240 – mort en 1304), de Rimini, un homme de valeur mais affligé d’un corps difforme (il était couramment appelé Gianne lo sciancato – Gianciotto le Boiteux).

Cette union, destinée vraisemblablement à sceller une alliance politique entre les deux familles, se fit par procuration.

Le couple eut une fille, Concordia, et un fils, Francesco.

En 1283 l’un des frères de Gianciotto, Paolo Malatesta (né vers 1246-1248 – mort vers 1285), rentre à Rimini après des affrontements contre les gibelins et retrouve Francesca avec laquelle il entretient une liaison1.

Lorsque Gianciotto découvre l’adultère, il tue, en les poignardant, sa femme et son frère (selon la légende dans les bras l’un de l’autre alors qu’ils échangeaient un baiser, voire un premier baiser) probablement au château de Gradara entre 1283 et 1285. Toutefois, ce double homicide n’affecta guère les relations entre les deux familles (les archives ne font jamais état ni de l’adultère, ni du meurtre).

Les deux jeunes amants sont immortalisés dans le Chant V de l’Enfer de la Divine Comédie de Dante, qui transforma cette tragédie en véritable mythe, croisant les thèmes populaires de l’amour interdit et de la damnation éternelle :

« Je parlerais à ces deux qui vont ensemble […] /
Il n’est pire douleur que se souvenir /
Du temps heureux dans la misère […] /
Nous lisions un jour par plaisir /
De Lancelot et comment amour le saisit : /
Nous étions seuls et sans aucun soupçon. /
Plus d’une fois nous fit lever les yeux cette lecture, /
Et pâlir le visage : /
Mais seul fut un point qui nous vainquit. /
Quand nous lûmes le rire désiré /
Être baisé par un tel amant, /
Lui qui jamais de moi ne sera séparé, /
Me baisa la bouche tout tremblant […]

Dante, La Divine comédie, « L’Enfer », Chant V, vers 88-142, p. 56-57.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Francesca_da_Rimini

Lien pour marque-pages : Permaliens.

2 Commentaires

  1. Magnifique cette chanson, cher Frank ! Je l’avais manquée à l’époque. Du vécu, forcément…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.