Paysages féeriques d’un portail en fer rouillé.

Reading Time: 4 minutes

fer rouillé

à l’écoute : Vulcano
ComGris
À la Mitre, une ancienne porte qui ouvre sur la mer, un passage de fer peint en vert.
J’espère que le propriétaire de cette porte indubitablement centenaire appréciera mes paysages chimériques pacifiquement prélevés  sur son auguste porte tant oxydée…
   Sur grand écran c’est beaucoup mieux! On big screen it’s much better! Su un grande schermo è molto meglio!  
Sur le chemin de la Mitre vers 1920.  La porte est déjà là !

Sur le chemin de la Mitre vers 1920. La porte est déjà là !

….Elle se désagrège de jour en jour et je l’entrevois quasiment irréparable et, même si on le pouvait, elle y perdrait son authentique charme de vieille dame de fer et de mer.

Sur le chemin de la Mitre - le fer rouillé

Sur le chemin de la Mitre aujourd’hui

Pourtant il faudra bien remédier à cette disparition. Il y a encore, par delà d’elle, dans le jardin, les vestiges d’un temps révolu. 

J’ai voulu immortaliser les paysages éphémères et fantastiques modelés par l’hydroxyde de fer, une étape du processus, mais aussi par la peinture malmenée de chimie corrosive. Il y a là tout un Parnasse de transmutations des couleurs et des formes par l’érosion électrochimique à grand renfort d’ions ! 

Cette oxydation fabuleuse est issue d’une combinaison complexe de l’air, du soleil, de la pluie, des embruns salés et, hélas,  indubitablement de la pollution atmosphérique souvent riche en acides.

Une porte, une échappatoire, une sortie ou un portail en fer.
Quelques amants ont du l’emprunter pour aller s’entremêler nus, un peu plus bas sur la plage, le soir, bien souvent déserte.
La nature ferrique du matériau de leur passage secret leur a immanquablement échappé !
Pourtant au-dessus d’eux Aldébaran veille.

Le fer3, l’élément le plus abondant au cœur des étoiles géantes rouges comme Aldébaran« l’astre trompeur1 », a fait tout ce voyage dans l’espace et le temps, certainement au coeur d’une météorite qui jadis percuta notre planète dans ses turbulentes jeunes années…

Quelques milliards de milliards molécules utiles à un portail.

Le temps fait son oeuvre. Bien plus tard quand le soleil deviendra une géante rouge tous ces atomes retourneront libres dans l’univers où, pourtant, ils sont déjà car ils font parti des 1080 atomes que compte notre univers soit un «peu» moins qu’un Gogol2: 10100

L’insaisissable poésie de notre univers….

1 – Gérard de Nerval dans Sylvie « Tour à tour bleue et rose comme l’astre trompeur d’Aldébaran »: les Filles du feu.
2 – En mathématiques, un gogol (parfois orthographié googol) est l’entier naturel dont la représentation décimale s’écrit avec le chiffre 1 suivi de 100 zéros soit 10100 .
3 – Le fer est l’élément chimique de numéro atomique 26, de symbole Fe.
La surface d’un clou rouillé

La surface d’un clou rouillé au microscope électronique [ Source ]  

Oxydation du métal
Le fer, combiné à l’oxygène, s’oxyde, suivant les conditions en trois oxydes de fer :
l’oxyde de fer(II) FeO (« oxyde ferreux ») ;
l’oxyde de fer(III) Fe2O3 (« oxyde ferrique ») ;
l’oxyde de fer(II,III) Fe3O4 (« oxyde magnétique »).
À l’air libre en présence d’humidité, il se corrode en formant de la rouille, constituée d’oxydes et d’oxyhydroxydes ferriques hydratés, qu’on peut écrire Fe2O3·nH2O et FeO(OH)·nH2O respectivement. La rouille étant un matériau poreux, la réaction d’oxydation peut se propager jusqu’au cœur du métal, contrairement, par exemple, à l’aluminium, qui forme une couche fine d’oxyde imperméable.
La spectroscopie Mössbauer fournit un outil puissant pour la distinction des différents degrés d’oxydation du fer. Avec cette technique, il est possible de faire une analyse quantitative en présence de mélange de phases de fer.
Les ions du fer en solution aqueuse
En solution aqueuse, l’élément chimique fer est présent sous forme ionique avec deux valences principales :
Fe2+ (l’ion fer(II), anciennement appelé ferreux). Suivant l’environnement chimique en solution, il peut prendre différentes couleurs. La solution obtenue par dissolution de sel de Mohr, par exemple, présente une couleur vert pale. Une telle solution est stable pour les pH inférieurs à 6.
Pour un pH supérieur à cette valeur, l’hydroxyde de fer(II) Fe(OH)2 précipite ; Fe3+ (l’ion fer(III), anciennement appelé ferrique). Les solutions de chlorure de fer(III) sont orange, et celle de nitrate de fer(III) sont incolores. Ces solutions doivent avoir un pH inférieur à 2 car l’hydroxyde de fer(III) Fe(OH)3 est peu soluble.
 
Les paysages jouxtant notre ferrugineuse ouverture  !
Sur le chemin de la Mitre - le fer rouillé

La porte et un peu d’orientalisme !


Sur le chemin de la Mitre - le fer rouillé

Sur le porche de la porte.

Sur le chemin de la Mitre - le fer rouillé

la Porte et son fer rouillé

 

Sur le chemin de la Mitre - le fer rouillé

Le paysage vu de l’entrée

Sur le chemin de la Mitre - le fer rouillé

Vue globale de la Mitre

Plage de la Mitre

Plage de la Mitre


  Signaler un problème – Report a problem  

fer rouillé fer rouillé fer rouillé fer rouillé
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *