Alla rinfusa 001 – Cento fotografie sulle caratteristiche d’Italia.

Gragnano

 

à l’écoute :
Matera et Port de Naples Août 2017
ComGris

Article dédié à Vincenzo Diligente Tizzani qui nous a fait visiter amicalement la Vallée des Moulins à Gragnano et découvrir l’écrivain Gennaro Cuomo.

Piazza Guglielmo Marconi à Gragnano le 17 août 2017:  Surpris par la fermeture annuelle de la fabrique de pâtes FAELLA, que nous comptions visiter, nous errions sur la place du village en quête d’une activité touristique consolatrice. Il y avait là, prés de l’usine, quelques joyeux qui devisaient à l’ombre d’un imposant olivier. 
C’est ici que nous fumes abordés par un homme un peu âgé qui nous proposa une visite gratuite de la «Valle dei Mulini». C’est idiot la suspicion! Poliment nous refusâmes la proposition de peur d’une arnaque, gratuit c’est inéluctablement louche…  Puis, nous cédâmes à la proposition (l’aventure c’est l’aventure !). On apprend beaucoup de chose avec les habitants, bien plus qu’avec le meilleur des guides touristiques.  C’est ainsi que nous fîmes la visite de cette vallée qui, à partir du XIIIème siècle connu une activité industrieuse de minoterie grâce à l’énergie hydraulique fournie par la rivière Vertico alimentée par des sources. L’activité a connu son apogée en XVIIIème Siècle où près de trente moulins fonctionnaient. La production de pâtes remonte au XVIème siècle et perdure toujours,  la qualité de leurs productions est encore aujourd’hui une des meilleures du monde. L’activité des Moulins hydrauliques a cessé vers 1940. Maintenant cette vallée est un lieu passionnant pour l’archéologie industrielle et son tourisme. Si j’ai bien compris une grande partie des sources a été captée pour fournir en eau le site archéo-touristique de Pompéi.  (http://www.cittadigragnano.it/itinerari.htm)

Italia Fotografie


Pages ( 1 sur 2 ): 1 2Suivant »
Lien pour marque-pages : Permaliens.

7 Commentaires

  1. beau, touchant, malicieux !(et j’adooore le son témoin – y compris la sonnerie du mobile.)

  2. Merci, MERCI,
    Les photos sont de toute beauté, elles m’ont beaucoup émue, et je n’ai pas les bons mots pour dire comment ni en quoi ; les lumières, les couleurs , le cadrage, les sujets. Enfin…. tout ça pour dire que je les regarde et regarderai encore.
    C’est toi qui les a prise j’imagine. Et, autre question, je n ai pas trouvé trace des lieux photographiés, y-a-t-il un endroit ou cliquer pour le savoir ?
    Les bouquins deGennaro Cuomo sont-ils traduits ?
    Merci encore
    Belle journée

    • Merci !!!
      J’ai, bien sûr, pris les photos !!!!
      Je ne pens pas que tous les livres soient traduits mais il vaut mieux poser directement la question à l’auteur : gennaro.cuomo[at]gmail.com
      Pour voit les lieux il faut cliquer sur i sur la page du diaporama (on y accède en cliquant sur les photos miniatures).

  3. Caro Frank, non puoi credere la gioia che ho provato nel ricevere la tua bellissima E.mail, unita anche a quella del mio fraterno amico Vincenzo.
    Sono onorato di aver conosciuto una persona,come te, innamorata della nostra bella Italia.
    Spero di incontrarci presto per verificare la possibilità di collaborare, unendo ai tuoi capolavori i miei lavori letterari, con messaggi sociali e descrizioni dei luoghi, in particolare quelli relativi a Napoli, con tradizioni e vita giornaliera, che tu hai avuto modo di apprezzare.
    A presto
    Gennaro

  4. Magnifiques photos. Quel dommage que les pâtes ne sèchent plus en plein air.
    Je lis, en ce moment, avec beaucoup d’intérêt, le livre de Gennaro Cuomo (Ritorno ad Atrani). J’y retrouve la côte Amalfitana que j’avais trouvée merveilleuse et j’apprécie surtout le caractère très italien des personnages. Merci de me le faire connaître.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.