Printanier Mer – Anagramme

Anagramme

Anagramme
 

Une Anagramme…

Composition pour guitare, violoncelle, basse et texte.

.


Printanier Mer

Ne rien lui dire…
Rien.
 
Simplement écouter l’aquarelle de ses yeux et contempler sa voix…
Contempler sa voix.
 
Ne rien révéler.                           
 
Effleurer son souffle, inventer sa main, l’admirer aussi.
Frôler sa fragrance, discerner sa peau.
 
Ne rien préluder…
 
                             L’écouter, l’entendre.
Enlacer ses mots.
                                                                    Enlacer ses mots.
Enlacer ses mots.
 
Ne rien abîmer.
 
Rarement l’effleurer.
En aucun cas l’envahir.
Rester là, ici, imperceptible…
Imperceptible…
Imperceptible…
Imperceptible…                               Imperceptible.
 
N’être rien.
 
                                                                                         Sans la perdre ni la navrer…
                           Enfin, ailleurs m’égarer…
M’égarer…
                                                                               M’égarer…
                                                                                                                                                         M’égarer…
 
Éternellement l’imaginer
si précieuse ;
Là.
 
Interminablement,
                    Interminablement,
                                                 Interminablement,
                                                                                       Interminablement,
                                                                                                                                              Interminablement,
                                                                                                                                                                                              Interminablement,
               Interminablement.
Illimité.
 
Qui êtes-vous ?
Assurément vous m’êtes beaucoup,
Me pardonnerez-vous ?
 
 
 
Ne rien te dire…
Simplement écouter l’aquarelle de tes yeux et contempler ta voix.
Contempler ta voix.
 
Ne rien révéler…
 
Effleurer ton souffle, inventer ta main, l’admirer aussi.
Frôler ta fragrance
Discerner ta peau.
 
Ne rien préluder…
 
T’entendre, t’écouter, enlacer tes mots…
Enlacer tes mots…
                                                                                                                                                                            Enlacer tes mots…
 
 
Ne rien abîmer…
 
Rarement t’effleurer.
En aucun cas t’envahir.
Rester là, ici, impassible…
N’être rien…
 
Sans te perdre ni te navrer…
 
Enfin, ailleurs m’égarer…
 
Éternellement t’imaginer…
Si précieuse ;
Là.
 
Interminablement,
Interminablement,
                                                                                 Interminablement,
                                                                                                            Interminablement,
 
Illimité.
 
Qui es-tu ?
Assurément tu m’es beaucoup,
Pour cela Me pardonneras-tu ?
 
 
Frank Lovisolo-Guillard Juin 2008
Pour l’anagramme qui...

Anagramme :

Une anagramme (le mot est féminin) – du grec ανά, « en arrière », et γράμμα, « lettre », anagramma : « renversement de lettres » – est une construction fondée sur une figure de style qui inverse ou permute les lettres d’un mot ou d’un groupe de mots pour en extraire un sens ou un mot nouveau.

Jeu littéraire, l’anagramme peut aussi avoir une valeur ésotérique. Elle a fait l’objet de l’attention autant des linguistes – à l’instar de Ferdinand de Saussure – que des psychanalystes et des poètes contemporains.

De façon cocasse, une anagramme n’est pas une anagramme.

Plus qu’a deviner.

Deviner

Devin

Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.