Toulon: Nuit des pêcheurs 2016, une accumulation photographique

Nuit des pêcheurs 

à l’écoute : Doña Isabel de Porcel
ComGris


Nuit des pecheurs 2016

Tous les ans c’est la fête!
Cette année la fête a eu lieu le 7 août 2016 au Port St Louis, un petit port de pêche typique de la ville de Toulon.
Les pêcheurs organisent, chaque année, une soirée qui met à l’honneur les produits de la mer et quelques autres.
la 16ème édition de l’événement est sous haute surveillance. Et pour cause!
 

La nuit des pêcheurs ou des pécheurs?

La polémique sur la disparition de l’accent circonflexe pourrait surgir derechef! 
 
Certes, on est libre de penser qu’à l’ouverture du site vers 17h00 ce sera bien «La nuit des Pêcheurs» et que, dés le dernier le tonneau de bière locale épuisé, ce sera pour beaucoup la nuit des pécheurs!
Et tant mieux car l’annulation de la festivité n’a pas eu lieu.
Un beau pied de nez à tous ceux qui se prétendent d’une morale mortifère***.
Un beau constat! à Toulon pas beaucoup de pétochards et, malgré le climat délétère, le joyeux monde est venu se distraire à grand coups de sardines et de bière! 
Seul un service de sécurité musclé mais discret nous rappelle les événements tragiques de l’été toujours sensibles en nos mémoires…
 
J’y ai passé une bonne soirée…


***

A lire ou à relire

Michel Onfray

Monothéismes

Tyrannies et servitudes des arrières mondes

L’homme invente des arrières mondes. Des Dieux ou un Dieu. Et s’en sert pour imposer son pouvoir.

Les 3 religions monothéistes (Judaïsme, Christianisme et Islam) partagent les même mépris (cf page 103-104) :

haine de la raison et de l’intelligence
haine des livres non religieux
haine de la vie
haine de la sexualité des femmes et du plaisir
haine de la liberté
haine du féminin
haine du corps

mais elles prônent:

Nuit des pecheurs 2016la foi et la croyance
l’obéissance et la soumission
le goût de la mort et la passion pour l’au-delà
l’ange asexué et la chasteté
la virginité et la fidélité monogamique
l’épouse et la mère
l’âme et l’esprit

Mais ne nous empêcherons pas d’aller boire un coup, Non1 de Dieu !!! 

1 – On appréciera à sa guise cette subtilité !

Lien pour marque-pages : Permaliens.

2 Commentaires

  1. Ça sent la mer, la mer Mé, la mer Médi. Entre les terres et l’éther. L’éternel ? Et aussi la mère Guèze, qui jadis fut Mé, Médi aussi. Je t’enfume hein ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.