Peut-être qu’en Noir & blanc…

Noir et Blanc

Reading Time: 2 minutes ouvent, je préfère le terme «image». La photographie me parait trop sérieuse. Ce domaine d’expression est si vaste qu’il me semble improbable d’en conjuguer le terme à tous les temps fussent-ils éphémères. Conséquemment une série Noire guillerette où règne le contraste magnifiant les détails. Un monde vu des petits insectes pollinisateurs, un monde que l’on ne peut que survoler sinon le détruire. Une poésie naturelle dont il faut aller chercher les phrases avec patience et ravissement. Et, pendant un moment, on endosse un rôle passionnant: celui du « naturaliste de terrain » comme Anna Maria Sibylla Merian, Charles Naudin, Charles Darwin pour ne citer qu’eux.  
Contempler notre planète avec plaisir, partager les observations c’est apprendre à la respecter et à la préserver sans discours politique mensonger et assommant. Notre ministre chargé de la nature semble confondre écologie, spectacle et politique. De beaux discours suivis du clairon de la spectaculaire retraite au grand galop, rien ici de bien original ! Suite – Continue reading

Couleurs du Jurassique en Hiver – Photographies & Sons

Jurassique

Reading Time: 3 minutes jurassique Enregistrement au lac de Sainte Croix   Promenade dans le Parc naturel régional du Verdon. Et bien non, il n’y aura pas pas de dinosaures acariâtres, affamés, gigantesques et, par conséquent, Spielberg-Hollywoodien ! Ici, il y a quelques années c’était la mer. Sa biodiversité s’est inscrite dans la roche. Ci et là des fossiles témoignent du passé, d’une période où l’homme, malgré les divagations des créationnistes, était bien loin dans le futur. Mais rassurez vous: pas de géologie ni de paléontologie, bien que l’observation d’un synclinal et l’étude de la biostratigraphie ne manquent pas de poésie! Pour l’instant, il s’agit de paysages… Suite – Continue reading

Une preuve d’évolution – Chapitre 2 à Épicure

Epicure

Reading Time: 8 minutes Je me demandais, l’œil dans le viseur, quels dieux auraient eu le temps, occupés jour et nuit à infecter l’existence des hommes, de s’employer à l’architecture de ce qui est présenté plus bas, à moins que ceux-ci, comme le soutenait Epicure, n’interviennent en aucun cas dans leur vie. Lucrèce reprendra ce postulat (De rerum natura), et bien plus tard, vous excuserez le raccourci, par Nietzsche (L’Antéchrist).
Atchoum !!! J’éternue haut et fort comme il se doit dans la nature… Quelques pollens espiègles me firent sûrement une niche.
« Athée souhait ! » entendis-je au loin… Mon imagination fantaisiste sans doute ! Suite – Continue reading

Une preuve d’évolution – Chapitre 1 à Darwin

Une preuve dévolution Chapitre 1 N°012

Reading Time: 4 minutes évolution à l’écoute : L’attente à la gare La botanique est l’étude d’un oisif et paresseux solitaire. Il se promène, il erre librement d’un objet à l’autre, il fait la revue de chaque fleur avec intérêt et curiosité, et sitôt qu’il commence à saisir les lois de leur structure, il a à les observer un plaisir sans peine aussi vif que s’il lui en coûtait beaucoup.                         Les rêveries du promeneur solitaire. J. J. Rousseau. 1782.        Quand je pense à mes adorables orchidées, […..], il me semble incroyablement monstrueux de regarder une… Suite – Continue reading

image_pdfimage_print