Page 1 sur 2
1 2

Le Photographe Confiné

Le photographe Confiné

Reading Time: 5 minutes Composition sur fond de coronavirus, pour un confinement tapageusement sonore où une clarinette basse, une autre en si bémol, un saxophone soprano et un bugle conversent sur un étal de percussions choisies et un soupçon de musique abstraite, concrètement bruitée par les mécaniques d’un instrument réel (le bugle).
C’est un peu en mode Hussard sur le toit que j’ai composé, joué et mixé cette composition !
Hussard en mode confiné, qui a abandonné depuis longtemps son sabre au râtelier pour n’avoir plus que pour armes une guitare et de quoi faire de la musique.
La Boétie, si tu nous voyais… Toi, à l’époque où la faculté tuait plus qu’elle ne guérissait, que penserais-tu de nos tyrans? Suite – Continue reading

Le dédale du photographe – composition en quatre strates

Dédale

Reading Time: 4 minutes Composition en quatre strates pour un dédale sonore où deux clarinettes et un saxophone conversent sur une étendue de musique concrète.

– Première strate :
Clarinette, clarinette basse et saxophone soprano
– Deuxième strate : 
Drone et voix synthétiques.
– Troisième strate :
Percussions : membranophones, métallophones et idiophones.
– Quatrième strate : 
Musique concrète pour bruit de trains, de gare et crissements numériquement modifiés.

C’est, comme toujours ici, une proposition d’écoute.
Un voyage phonique dans un dédale de quelques minutes.
Un périple qui aura une issue certainement inattendue.
Suite – Continue reading

Les Flâneries du Photographe

Clarinette - Flânerie

Reading Time: 2 minutes Composition et improvisation pour une clarinette, un ensemble de percussions Coréennes ( Buk, Janngu, Jing, Kkwaenggwari)  et un synthétiseur séquencé. 

Trois mots pour l’incorrigible flâneur que je suis, tant en photos qu’en musique où il me plait de m’aventurer dans les venelles ombragées ou sur des sentes sinueuses propices à la billebaude photographique, mélodieuse et poétique. 
Tout comme en photographie, quand je ferai mille clichés et n’en retiendrai que très peu, en musique je m’approprierai une infinitude de sons et romancerai quelques mélodies pour n’en garder, pour finir, qu’une fraction infinitésimale: celle de la finitude qui amène à la composition souvent entrelacée d’improvisations hédonistiques !
Cette flânerie est le deuxième épisode d’ne suite pour photographe et clarinettes qui a commencé avec «La tentation du photographe» Une étude musicale pour deux clarinettes dont une basse. Cependant je n’ai encore aucune idée du nombre d’épisodes! Suite – Continue reading

L’Ancien Atelier de Mécanique – Musique quasi concrète

Atelier de mécanique La Seyne

Reading Time: 2 minutes Composition originale de musique quasi concrète, pour : Darbuka, Balafon, Mbira (Sanza ), Kkwaenggwari, Anvil (Enclume instrument de musique) , Grosse caisse (Bass Drum) et beaucoup de Bruits d’atelier, Bling/Blong , Clang, Clong, Criiii, Froutch, Klon/Klong/Klung, Zdoïng et encore quelques onomatopées industrielles, franchement, «dysgraphiques» !  Suite – Continue reading

L’Antre des Pendules – Musique concrètement expérimentale

Musique expérimentale

Reading Time: 3 minutes Musique expérimentale pour cloches, carillons, un gros tambour, des bruits de pas incertains et quelques percussions d’onomatopées métalliques et boisées. Le tout mixé, derechef, comme une accumulation à L’Arman, bien qu’il n’y aura d’heure pour personne !
Toutefois, je dois préciser que j’écris cela à 17h03 le 13 décembre 2019, il ne s’agirait pas de perdre mon maigre et courageux auditoire dans cette intemporelle irréalité antique quantique des cantiques ! Suite – Continue reading

Le réveil de la Sorcière

Le réveil de la sorcière

Reading Time: 3 minutes Composition pythonisante, sibylline et musicale pour une sorcière allégorique qui se réveille d’un long sommeil incorporel… Pour trois synthétiseurs, deux pianos trifouillés, une contrebasse, batterie avec quelques percussions complémentaires, une flûte orientale virtuelle  le Ney (nay, naï ou nâi), des voix empreintes d’une sorcellerie paganiste, féminine et phonique, un petit texte , des cordes irréelles, quelques sons à conséquence de catalyse et, pour finir, des effets acoustiques qui conjugueront diablement le tout.

For three synthesizers, two trifling pianos, a double bass, a drums with some complementary percussions, a virtual oriental flute the Ney (nay, naï or nâi), voices marked by a paganist sorcery, feminine and phonic, a small text, unreal strings, some catalytic-consequent sounds and, finally, acoustic effects that will diabolically conjugate the whole. Suite – Continue reading

Le récif où le cœur des vagues s’est brisé

Texte musiqué et dit

Reading Time: 6 minutes Texte musiqué et dit     Composition pour : Piano, Violons, Violoncelles, Timbales,  Tambour et texte dit. Réalisé entre 2009 et 2010. Claire Dutheil est «Elle» Philippe Jeay est Isidore Ducasse ( Comte de Lautréamont ) Je suis l’Entité ( la voix est modifiée ) et Voltaire  Texte musiqué et dit   Le récif où le cœur des vagues s’est brisé   Vous n’êtes rien Figés, enfermé… Ici, tout n’est qu’errements. La vérité mue incessamment… Vous exigez celle de l’autre et escamotez la votre. Pour cela il vous faut être autre. Vous n’êtes rien. Je vous vois et vous observe.… Suite – Continue reading

Page 1 sur 2
1 2
image_pdfimage_print