Accumulation des bibliothèque des albums « En Vrac »

Reading Time: 3 minutes

Toutes les librairies «ENVRAC»accumulation

 
 
accumulationPérégrinations Photographiques
où l’accumulation n’est jamais ouvertement une énumération répétitive.
 
Lorsque l’énumération semble excessive ou interminable, on parle d’accumulation : pour B. Dupriez,
« l’accumulation garde quelque chose de moins logique : elle saute d’un point de vue à l’autre, semble pouvoir se poursuivre indéfiniment, tandis que l’énumération a une fin […]. ».
Reste à savoir si on peut appliquer cela aux images !
+

L’accumulation est une technique artistique popularisée par Arman, artiste français qui l’a beaucoup travaillé et théorisé. Telle qu’Arman la définit et la produit, l’accumulation est un rassemblement d’objets identiques dans une très grande quantité, généralement fondus dans du plexiglas.

De manière organisée ou désorganisée – volontairement ou involontairement. Cette technique sera évidemment souvent réinterprétée par la suite, donnant lieu à autant de types d’accumulation différents. Chacun ayant ses propriétés tout en gardant la volonté principale et première de matériau réutilisé en masse.

Ce qui laisse entendre, toute l’importance qu’elle prendra dans le cadre du pop-art. Dans sa pratique de l’accumulation, Arman distinguait les accumulations pures, les fragmentations, les coupes, les poubelles, les colères et les monuments de la façon suivante, enrichissant dès lors la conception première et simple donnée plus haut.

A propos d’Arman par Grégoire von Muckensturm

 
P1190548
   Cet article comporte plusieurs pages – This post contains several pages   
 
ENVraC49
enVrAc48
ENVrac47
EnVrAC46

Pages ( 1 sur 10 ): 1 23 ... 10Suivant »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.