Page 1 sur 45
1 2 3 45

EnVrAC46 – avec Gertrude Käsebier, photographe portraitiste américaine.

Toulon

Reading Time: 57 minutes Photographe américaine née Gertrude Stanton, le 18 mai 1852 à Des Moines dans l’Iowa. Elle participa à la fondation du groupe «Photo-Secession», qui eut une importance déterminante dans l’histoire de la photographie américaine. Son œuvre est surtout réputée pour ses portraits des Indiens d’Amérique, de femme et ses scènes d’intérieur. Suite – Continue reading

Abstraction photographique de la baie du Lazaret à la Seyne sur Mer

baie du Lazaret - La Seyne sur Mer

Reading Time: 3 minutes Peut-être, pour le lieu, aurais-je du parler de conchyliculture, d’ostréiculture ou, encore, de mytiliculture pour donner un sens esthétique kantique[1] à ces photographies transmutées.
De plus, indubitablement, il m’aurait fallu saluer le comte Michel de Pierredon, Raphaël Dubois, Laurent Caire et Georges Sand qui, tous en leur temps, ont contribué à la réputation de ce lieu empreint de cette magnificence surannée, cependant,  toujours présente.
Mais, cela n’aurait pas aidé, plus que ça, l’internaute, opiniâtre témoin de mon impitoyable volonté d’ignorer la réalité splendide de ces paysages, conséquemment à l’abstraire, afin de façonner ces vues grisantes qui me sont les plus délicieuses.

[1]L’ajout de guillemets aurait été impropre au gag ! Suite – Continue reading

La tentation du photographe – Etude pour deux clarinettes virtuelles

clarinettes

Reading Time: 3 minutes Pour vous souhaiter la bonne année 2020 :
Une composition pour deux clarinettes, somme toute, un tantinet virtuelles…
Petite réflexion musicale sur les tentations du photographe, qui, loin, bien à l’abri derrière son boitier muni d’un objectif lourdement impressionnant vole le dos perlé d’écume d’une baigneuse…
Certains parleront du cadrage, de la profondeur de champ, d’ouverture, d’argentique numérique et d’autres fichues calembredaines, si peu vouées à l’intention artistique.
Il s’agit, certainement, du désir d’approcher, de toucher, de s’approprier ce dos majeur, plutôt que d’une considération technique sans grand intérêt ! Si fait, musiquons cette tentation! Suite – Continue reading

L’Antre des Pendules – Musique concrètement expérimentale

Musique expérimentale

Reading Time: 3 minutes Musique expérimentale pour cloches, carillons, un gros tambour, des bruits de pas incertains et quelques percussions d’onomatopées métalliques et boisées. Le tout mixé, derechef, comme une accumulation à L’Arman, bien qu’il n’y aura d’heure pour personne !
Toutefois, je dois préciser que j’écris cela à 17h03 le 13 décembre 2019, il ne s’agirait pas de perdre mon maigre et courageux auditoire dans cette intemporelle irréalité antique quantique des cantiques ! Suite – Continue reading

envraC45 – avec Gerda Taro, photographe de guerre trop longtemps oubliée.

Reading Time: 53 minutes Plutôt que dans un tiroir avec Gerda Taro, première femme photographe de guerre à avoir trouvé la mort lors d’un reportage (Espagne 1937).
Trop longtemps oubliée, la découverte de 4500 négatifs en 2007 dans une valise à Mexico permit de reconsidérer l’importance de son travail.
C’est elle qui va « inventer » le personnage de Robert Capa faisant de Friedmann un photographe « américain », heureux stratagème qui propulsera leurs carrières. C’est ainsi qu’elle devient Gerda Taro qui fera, avec succès, la promotion des clichés du réputé Robert Capa.
En pleine guerre d’Espagne, le 25 juillet 1937, alors que les combats font rage autour de Madrid, elle est écrasée par un char républicain non loin de Brunete. Elle décède le lendemain à l’hôpital de l’Escurial près de Madrid.
Son enterrement au cimetière du Père-Lachaise, le 1er août 1937, devient une manifestation antifasciste. Pablo Neruda et Louis Aragon prononceront son éloge funèbre.
En 1938, Robert Capa publiera en sa mémoire « Death in the Making », rassemblant des photos réalisées en commun.
Puis elle disparaît des souvenirs, quasiment jusqu’en 2007 et la découverte de la fameuse valise mexicaine.
Suite – Continue reading

Le réveil de la Sorcière

Le réveil de la sorcière

Reading Time: 3 minutes Composition pythonisante, sibylline et musicale pour une sorcière allégorique qui se réveille d’un long sommeil incorporel… Pour trois synthétiseurs, deux pianos trifouillés, une contrebasse, batterie avec quelques percussions complémentaires, une flûte orientale virtuelle  le Ney (nay, naï ou nâi), des voix empreintes d’une sorcellerie paganiste, féminine et phonique, un petit texte , des cordes irréelles, quelques sons à conséquence de catalyse et, pour finir, des effets acoustiques qui conjugueront diablement le tout.

For three synthesizers, two trifling pianos, a double bass, a drums with some complementary percussions, a virtual oriental flute the Ney (nay, naï or nâi), voices marked by a paganist sorcery, feminine and phonic, a small text, unreal strings, some catalytic-consequent sounds and, finally, acoustic effects that will diabolically conjugate the whole. Suite – Continue reading

Mémoire d’opéra par Ingrid Tedeschi : Le ressouvenir de ce qui fut

Mémoire d'opéra - Ingrid Tedeschi

Reading Time: 4 minutes Depuis sa construction en 1862, l’Opéra de Toulon anime la vie culturelle et sociale de notre ville. Lieu de spectacle avant toute chose, l’Opéra a longtemps été une salle polyvalente où l’on organisait meeting, bals, fêtes enfantines, cérémonie de remise des diplômes …
C’est cette mémoire que ce livre tente de reconstruire.
Suite – Continue reading

Page 1 sur 45
1 2 3 45
image_pdfimage_print