Napoli : La luce dei contrasti

Napoli à l’écoute : Les murs indiscrets  Vittorio De Sica Rien ne me laissait prédire, pendant mes Napolitaines promenades, qu’en noir et blanc adviendrait cette suite photographique. Comme souvent le hasard fait la découverte. Il suffit qu’une manœuvre hasardeuse dévoile Naples en noir & blanc pour qu’elle devienne en premier lieu « Napoli » et enfin « Nàpule ». C’est ce « Nàpule » fier de lumineux contrastes qu’il me fallait quérir… Celui de Vittorio De Sica, de Francesco Rosi, de la pizza, du Vésuve et de ces «Quattro giornate di Napoli*» qui soulignent le caractère impétueux de cette ville. «Vedi Napoli e poi… Suite – Continue reading

image_pdfimage_print