Page 1 sur 2
1 2

Stttrente – Les trente mots de Gérard Ponthieu

Gérard Ponthieu Je demanderai à quelques amis une liste de 30 mots qu’ils diront, qu’ils enregistreront dans mon studio et que je mettrai en musique… Emmanuelle Grangé fut la première à participer avec ses mots là : « un peu plus de trente heures » . STTTRENTE : Les mots de Gérard Ponthieu STUPEUR station stade stagflation standardisation STATUE stèle stakhanoviste statistique Staline stalag stigmate STYLE starlette stupide   stéréo staphylocoque stéréotype stockhausen STRESS stimulus strident stomacal stoïque strict structure stock-option stupre stup STOP   Gérard Ponthieu – Septembre 2009 et aussi : Mai Quoi Gérard Ponthieu   Journaliste professionnel depuis 1967, Gérard… Suite – Continue reading

Carpe Triginta : Les mots de Claire Dutheil

Claire Dutheil - Sappho

claire dutheil Je demanderai à quelques amis une liste de trente mots qu’ils diront que j’enregistrerai et mettrai en musique… Emmanuelle Grangé fut la première à participer avec ses mots là : « un peu plus de trente heures » . Carpe Triginta : Les mots de Claire Dutheil   Cucurbitacée,  Capharnaüm,   Atmosphère,    Théâtre,     Rideau,      Espace,       Silence,         Neige,         Indigo,          Sable,           Vague à l’âme,            Kima,          … Suite – Continue reading

frAnk loVisoLo: Mes trente mots

Jay Crawford

loVisoLo frAnk loVisoLo frAnk loVisoLo frAnk loVisoLo frAnk loVisoLo frAnk  Je demanderai à quelques amis une liste de 30 mots qu’ils diront, qu’ils enregistreront dans mon studio et que je mettrai en musique… Emmanuelle Grangé fut la première à participer avec ses mots là : « un peu plus de trente heures » .   Plus que trente minutes : mes trente mots  Silence Protection Égoïsme Exclusion Éloignement Turbulence Révolte Apocalypse Bauhaus Enluminure Autisme Jugement Hystérie Coquelicots1  Femme Labyrinthe Cornélien Totalitarisme Stromboli Salammbô Absinthe2 Boson Héraklion Melancholia Scriptorium Pappenheim Frôlements Pélargonium3 Toi Nulle Autre….   dans le langage des fleurs : Ardeur fragile, aimons nous… Suite – Continue reading

Presque quotidien : Les trente mots de Thierry Bosc

thierry bosc Je demanderai à quelques amis une liste de trente mots qu’ils diront et que je mettrai en musique… Emmanuelle Grangé fut la première à participer avec ses mots là : « un peu plus de trente heures » . PRESQUE QUOTIDIEN : les mots de Thierry Bosc. … Thierry Bosc  est un artisan-acteur, je veux dire, qu’à l’âge qui ne le rattrape jamais, il a le goût du façonnage, de la curiosité, de l’émerveillement. C’est un travailleur. C’est un militant. Il est, avec d’autres, à l’origine du théâtre de l’Aquarium sis dans la fameuse Cartoucherie, Paris 12e.Pour l’heure, il termine… Suite – Continue reading

Le Vampire – Charles Baudelaire

Le Vampire

charles baudelaire le vampire     Toi qui, comme un coup de couteau, Dans mon cœur plaintif es entrée, Toi qui, comme un hideux troupeau De démons, vins, folle et parée, De mon esprit humilié Faire ton lit et ton domaine, — Infâme à qui je suis lié Comme le forçat à la chaîne, Comme au jeu le joueur têtu, Comme à la bouteille l’ivrogne, Comme aux vermines la charogne, — Maudite, maudite sois-tu ! J’ai prié le glaive rapide De conquérir ma liberté, Et j’ai dit au poison perfide De secourir ma lâcheté. Hélas ! le poison et le… Suite – Continue reading

Charles Baudelaire Spleen

charles baudelaire  spleen – charles baudelaire  spleen – charles baudelaire  spleen – charles baudelaire  spleen –charles baudelaire  spleen – charles baudelaire  spleen – charles baudelaire  spleen – charles baudelaire  spleen     Charles Baudelaire  Spleen Spleen Quand le ciel bas et lourd pèse comme un couvercle Sur l’esprit gémissant en proie aux longs ennuis, Et que de l’horizon embrassant tout le cercle Il nous verse un jour noir plus triste que les nuits; Quand la terre est changée en un cachot humide, Où l’Espérance, comme une chauve-souris, S’en va battant les murs de son aile timide Et se cognant la… Suite – Continue reading

Charles Baudelaire: Le serpent qui danse

Le serpent qui danse

Le serpent qui danse   Le Serpent qui Danse   Que j’aime voir, chère indolente, De ton corps si beau, Comme une étoffe vacillante, Miroiter la peau ! Sur ta chevelure profonde Aux âcres parfums, Mer odorante et vagabonde Aux flots bleus et bruns, Comme un navire qui s’éveille Au vent du matin, Mon âme rêveuse appareille Pour un ciel lointain. Tes yeux où rien ne se révèle De doux ni d’amer, Sont deux bijoux froids où se mêlent L’or avec le fer. A te voir marcher en cadence, Belle d’abandon, On dirait un serpent qui danse Au bout d’un… Suite – Continue reading

Page 1 sur 2
1 2
image_pdfimage_print