Page 1 sur 2
1 2

Charles Baudelaire: Femmes damnées

Gustave Courbet - Le sommeil - 1866 - Commanditaire : Khalil-Bey

Femmes damnées   Composition pour : Guitare(s) – Basse – Batterie – Synthétiseurs – Chant Et un chœur de lesbiennes Bulgares prêtes à tout et, surtout, à en découdre avec l’homophobie présente et stagnante avec cette crasse propre aux imbéciles… Femmes damnées   Comme un bétail pensif sur le sable couchées, Elles tournent leurs yeux vers l’horizon des mers, Et leurs pieds se cherchant et leurs mains rapprochées Ont de douces langueurs et des frissons amers. Les unes, cœurs épris des longues confidences, Dans le fond des bosquets où jasent les ruisseaux, Vont épelant l’amour des craintives enfances Et creusent… Suite – Continue reading

Foto di un viaggio con mia figlia Amélie

Amélie Lovisolo-Guillard

Amélie Lovisolo-Guillard à l’écoute : L’extatique inconfort de la désobéissance Letteratura illustrata di un viaggio _________________ – «Le voyage est une espèce de porte par où l’on sort de la réalité comme pour pénétrer dans une réalité inexplorée qui semble un rêve.» Guy De Maupassant _________________ – Je m’étais dit que, pour un anniversaire, une exploration Italienne serait un surprenant cadeau pour ma fille. Je connais bien Naples et j’y retourne avec plaisir. Pour elle, la Campanie, avec ces volcans, ces vestiges antiques, cette vie encore authentique, toute aussi vivante qu’historique, serait, certes, un présent sans ruban, sans bolduc, bougie… Suite – Continue reading

1er mai 2017 pas de muguet mais des couleurs

1er mai 2017

1er mai à l’écoute : Trente et une nuances de sable 1er mai Pour un 1er mai serein loin du tumulte assommant de cette période électorale. Au bord de la mer l’appareil au poing, mis au point à chasser des couleurs. Je m’interrogeai un instant sur les douteuses motivations des deux belligérants. Je me demandai si, une seule fois, ces deux là, levant les yeux, avaient déjà regardé l’univers. S’ils se rendaient compte de leur ridicule petitesse face à la vastitude du Cosmos. Peut-être que cette réflexion, un jour, il y a longtemps, à l’ébauche d’eux, les fit sourire.  … Suite – Continue reading

Le Vol d’une nuit : Exposition Virtuelle Vidéo

Exposition Virtuelle Vidéo Le Vol d’une Nuit Exposition Virtuelle Vidéo   Spleen 2008 Pour un poème de Charles Baudelaire Avant d’élaborer une esthétique narrative il fallut déstructurer le poème pour le replacer dans le temps et lui faire franchir de ce qui fut accompli. La réalité de cette composition doit se déployer dans ce qu’elle a de plus tangible, en confrontant l’œuvre originale aux lieux où nous existons et aux représentations de faits, présents et futurs, qui nous hantent aussi.   Quand le ciel bas et lourd… Nature Morte II Sélection Aviff Cannes 2014 Les objets d’une nature morte: La… Suite – Continue reading

Semper eadem

Semper eadem à l’écoute : Semiramis Garden   Semper eadem    » D’où vous vient, disiez-vous, cette tristesse étrange, Montant comme la mer sur le roc noir et nu ?  » – Quand notre coeur a fait une fois sa vendange, Vivre est un mal. C’est un secret de tous connu,   Une douleur très simple et non mystérieuse, Et, comme votre joie, éclatante pour tous. Cessez donc de chercher, ô belle curieuse ! Et, bien que votre voix soit douce, taisez-vous !   Taisez-vous, ignorante ! âme toujours ravie ! Bouche au rire enfantin ! Plus encor que la… Suite – Continue reading

L’Hiver

Hiver à l’écoute : Sainte Victoire Hiver https://frank-lovisolo.fr/WordPress/ … Pour L’hiver :  Pieter Brueghel le Jeune Le Dénombrement de Bethléem, vers 1605-1610, Où on constate la géographie plutôt nordique du peintre ! L‘hiver est l’une des quatre saisons de l’année dans les zones tempérées et polaires de la Terre. L’hiver suit l’automne et précède le printemps. Il existe plusieurs définitions de l’hiver : astronomique (saison comprenant les jours les plus bas de l’année), météorologique (saison comprenant les mois les plus froids de l’année), et calendaire (dont les dates varient selon les pays). Dans l’hémisphère nord, l’hiver se situe entre le… Suite – Continue reading

Le Vampire – Charles Baudelaire

Le Vampire

charles baudelaire le vampire     Le Vampire   Toi qui, comme un coup de couteau, Dans mon cœur plaintif es entrée, Toi qui, comme un hideux troupeau De démons, vins, folle et parée, De mon esprit humilié Faire ton lit et ton domaine, — Infâme à qui je suis lié Comme le forçat à la chaîne, Comme au jeu le joueur têtu, Comme à la bouteille l’ivrogne, Comme aux vermines la charogne, — Maudite, maudite sois-tu ! J’ai prié le glaive rapide De conquérir ma liberté, Et j’ai dit au poison perfide De secourir ma lâcheté. Hélas ! le… Suite – Continue reading

Page 1 sur 2
1 2