Tout ceci demeure, finalement, très vague

très vague

Reading Time: 10 minutes Ce doit-être une obsession.

Tant qu’à photographier les vagues que de relire Lautréamont et , plus particulièrement cette ode à l’océan des Chants de Maldoror, ces vieux océans auquel est reliée, par deux fois la mer méditerranée.
Deux fois, car la péninsule Ibérique s’éloigne du continent africain à Gibraltar, l’autre, car les hommes ont déchiré, pour un usage maritime et mercantile, le désert : De Port-Saïd au « Grand Lac Amer » puis, plus loin, le golfe de Suez, le golfe d’Aden, dans la mer d’Arabie, et pour finir cet antique océan Indien.
Ceci ne précisant pas pourquoi il ne reste que du bleu et du vert dans cette série photographique vaguement glaciale ! Je laisserai, ainsi, le spectateur dans l’expectative d’une possible et positive explication ! Suite – Continue reading

Terrien Vague – Série photographique

Terrien Vague 020

Reading Time: 3 minutes vague Eau Sculptée Enregistrement de la mer plage de la Verne en 2017   Pour l’agrandir cliquez sur la photographie. To enlarge a picture, please, click on it     Photographies prises à Toulon plages du Mourillon Boitier Canon EOS 6D II – Objectifs Sigma 150-600,  Samyang grand angle – 14 mm, Tamron 28-300  entre 1/1000s  et 1/4000s     Oui ! Je sais, j’ai déjà fait ce genre de série photographique. Mais que voulez-vous, je ne m’en lasse pas et vous fais partager. La photographie a ceci de magique : elle peut saisir ce que l’œil ne peut percevoir.… Suite – Continue reading

Et la mer et l’amour ont l’amer pour partage avec Pierre de Marbeuf

Et la mer et l'amour ont l'amer pour partage

Reading Time: 2 minutes « Et la mer et l’amour ont l’amer pour partage,
Et la mer est amère, et l’amour est amer,
L’on s’abîme en l’amour aussi bien qu’en la mer,
Car la mer et l’amour ne sont point sans orage…
Pierre de Marbeuf Suite – Continue reading

Neuf vagues à Pors Loubous – Photographies Noir & Blanc

Pors Loubous

Reading Time: 4 minutes Pors Loubous – Pors Loubous – Pors Loubous – Pors Loubous – Pors Loubous – Pors Loubous – Pors Loubous – Pors Loubous –     – – Il n’y a pas longtemps que j’ai revu la mer et foulé le pont des vaisseaux, et mes souvenirs sont vivaces comme si je l’avais quittée la veille. Soyez néanmoins, si vous le pouvez, aussi calmes que moi, dans cette lecture que je me repens déjà de vous offrir, et ne rougissez pas à la pensée de ce qu’est le cœur humain. Ô poulpe, au regard de soie ! toi, dont l’âme… Suite – Continue reading

image_pdfimage_print