Page 1 sur 2
1 2

Projection au Musée Jean Aicard – Paulin Bertrand «Les Danseurs du Chemin des Dames»

Musée Jean Aicard

Musée Jean Aicard    CONTACT ET S’Y RENDRE    Dans le cadre de l’exposition : Jean Aicard et la Grande Guerre … Remerciements à Dominique Juan, Remy Kertenian, Jean Pascal Faucher et La ville De Toulon. …   Invitation http://frank-lovisolo.fr/pdf/InvitJeanAicard.pdf Composition musicale et réalisation vidéo : Frank Lovisolo Guillard Avec les extraits des poésies de l’auteure1 et des auteurs suivants :  Cécile Périn, Guillaume Appolinaire, Eugène Dabi, Lucien Jacques, Marc de Larréguy de Civrieux, Marcel Lebarbier, Jean-Michel Renaitour, Claude Salives, Alfred Varella, René Arcos. Pour ce film, Ingrid Tedeschi prête sa voix à Cécile Perin. A propos du film Les… Suite – Continue reading

Femmes Damnées : Charles Baudelaire musiqué

FEMMES DAMNÉES (1890) Auguste Rodin

Femmes Damnées     Composition pour : Guitare(s) – Basse – Batterie – Synthétiseurs – Chant Et un chœur de lesbiennes Bulgares prêtes à tout et, surtout, à en découdre avec l’homophobie présente et stagnante avec cette crasse propre aux imbéciles…   Femmes damnées    Comme un bétail pensif sur le sable couchées, Elles tournent leurs yeux vers l’horizon des mers, Et leurs pieds se cherchant et leurs mains rapprochées Ont de douces langueurs et des frissons amers. Les unes, coeurs épris des longues confidences, Dans le fond des bosquets où jasent les ruisseaux, Vont épelant l’amour des craintives enfances… Suite – Continue reading

Et la mer et l’amour ont l’amer pour partage avec Pierre de Marbeuf

Et la mer et l'amour ont l'amer pour partage

à l’écoute : Prélude Article photographique poétiquement illustré… Et la mer et l’amour ont l’amer pour partage   « Et la mer et l’amour ont l’amer pour partage, Et la mer est amère, et l’amour est amer, L’on s’abîme en l’amour aussi bien qu’en la mer, Car la mer et l’amour ne sont point sans orage. Celui qui craint les eaux, qu’il demeure au rivage, Celui qui craint les maux qu’on souffre pour aimer, Qu’il ne se laisse pas à l’amour enflammer, Et tous deux ils seront sans hasard de naufrage. La mère de l’amour eut la mer pour berceau,… Suite – Continue reading

Le récif où le cœur des vagues s’est brisé

Texte musiqué et dit

Texte musiqué et dit     Composition pour : Piano, Violons, Violoncelles, Timbales,  Tambour et texte dit. Réalisé entre 2009 et 2010. Claire Dutheil est «Elle» Philippe Jeay est Isidore Ducasse ( Comte de Lautréamont ) Je suis l’Entité ( la voix est modifiée ) et Voltaire  Texte musiqué et dit   Le récif où le cœur des vagues s’est brisé   Vous n’êtes rien Figés, enfermé… Ici, tout n’est qu’errements. La vérité mue incessamment… Vous exigez celle de l’autre et escamotez la votre. Pour cela il vous faut être autre. Vous n’êtes rien. Je vous vois et vous observe.… Suite – Continue reading

Ode à Santorin – Photographies en Noir et Blanc

Oia

Ode a Santorin à l’écoute : Sappho And Erinne Version avec texte >>>> Oia en Noir & Blanc pour un poème de Odysséas Elytis Ode à Santorin    Odysséas Elytis (en grec Οδυσσέας Ελύτης)   Tu es sortie des entrailles du tonnerre Frémissant dans les repentances des nuages Pierre amère, éprouvée, hautaine Tu as cherché le soleil saint martyr Pour ensemble affronter la splendeur dangereuse Et vous lancer avec l’écho-croisade en haute mer Éveillée des eaux, tu as dressé, hautaine Une poitrine de rochers, mouchetée Par les inspirations du suroît, Pour qu’y imprime ses viscères la douleur Pour qu’y imprime ses viscères l’espoir Par… Suite – Continue reading

L’éminence blanche du mois de février 2012 – Neige à Toulon

Neige à toulon

neige à toulon à l’écoute : Les objets de Cézanne Quand la neige à Toulon inspire le souvenir et c’est si rare… Ballade des dames du temps jadis   Dites-moi où, n’en quel pays, Est Flora la belle Romaine, Archipiades, ni Thaïs, Qui fut sa cousine germaine, Écho parlant quand bruit on mène Dessus rivière ou sur étang, Qui beauté eut trop plus qu’humaine Mais où sont les neiges d’antan? – Où est la très sage Héloïs, Pour qui fut châtré et puis moine Pierre Abelard à Saint-Denis? Pour son amour eut cette essoine. Semblablement, où est la reine Qui… Suite – Continue reading

Ô, sculptons l’eau – Photeaugraphies hédeaunistiques

Eau à la une

Eau à l’écoute : Plage de la Verne* It is stupid, the title is a gag which, regrettably, does not work in English language.   Loin du tumulte incessant des hommes, figer l’eau, à l’instant, dans le bouillonnement des vagues.  Tout ce qui parait aléatoire dans ces circonvolutions fractales de l’eau est uniquement sculpté par la gravité chamboulée par les vents…  Quant au son de l’eau, on peut y entendre le vrombissement des circonlocutions poignantes des marins, depuis la nuit des temps, disparus. Des photographies qui écument de toutes parts, sont aussi prétextes à la publication du poème de Ricardo Eliécer… Suite – Continue reading

Page 1 sur 2
1 2
image_pdfimage_print