Douze minéralisations photographiques et leurs trois résultantes perturbées

Trois résultantes perturbées

Minéralisations à l’écoute : L’attente à la gare Le propos d’une minéralisation[1] colorisée. La perception des couleurs, au-delà des constats physiques, a manifestement une résonance affective liée à une culture. Toutefois, la nature empirique des associations de couleurs serait intimement liée à une nécessité antérieure au langage relevant de l’évolution naturelle du vivant. Certaines fleurs ont adapté, au cours de l’évolution, leurs couleurs au spectre visible perçu par les abeilles. Elles renforcent ainsi, et de façon notable, la probabilité d’être pollinisées. On pourrait envisager une grammaire universelle de la couleur où, selon le contexte, des éléments logiques font place à des processus… Suite – Continue reading

image_pdfimage_print