Page 1 sur 2
1 2

Aix en Provence avec un grand A

Aix en Provence

Reading Time: 4 minutes Non point qu’il s’agisse d’affubler la ville d’Aix-en-Provence d’une majuscule surdimensionnée ; elle s’en passe fièrement tant il est bon d’y déambuler et, il faut bien l’avouer, la fille y est si jolie que, coquins d’étudiants, nous la nommions aussi gaiement qu’irrespectueusement S’Aix-en-Provence ! Tout le monde aura deviné la nature, à cette époque, de notre tourisme. La mini jupe avait assurément plus d’attrait que la vieille pierre de Bibémus. Suite – Continue reading

Sousleaugraphie archéologique: Randonnée sous-marine d’Olbia à Hyères

Olbia

Reading Time: 8 minutes Au début, on ne voit pas grand-chose, on discerne mal les murs, la digue et les autres vestiges sous-marins.
Peu à peu, la vision s’affine. Les vestiges du port, enfin, percent la grande bleue.
On décèle un étrange rocher, il s’agit plutôt d’une pierre de taille: les angles sont trop précis pour avoir été façonnés par le royaume de Neptune.
Puis la jetée, encore rectiligne malgré les années.
Sans aucun doute, le niveau de la mer était bien plus bas. Suite – Continue reading

San Sebastián : Parcours fléché de Chillida à Woody Allen

San Sebastian

Reading Time: 3 minutes Parfois, on voyage un peu trop au hasard et l’on oublie de visiter un lieu important.
C’est ainsi que nous manquâmes « Le Peigne du Vent » d’Eduardo Chillida Juantegui situé à une extrémité de la plage Ondarreta là où les vagues frappent les falaises du Mont Igueldo. C’est une œuvre qui se compose de trois imposantes sculptures en acier. Suite – Continue reading

Biarritz – Eugenia Errazuriz, Blaise Cendrars, Pablo Picasso, Igor Stravinski…

Eugenia Errazuriz

Reading Time: 8 minutes Après cette contestable avalanche photographique,
il me semble heureux de parler de ce que l’on ne peut plus prendre en photo :
la villa « la Mimosaraie » 10 rue Constantine Biarritz, d’Eugenia Errázuriz (15 septembre 1860 – 1951).

 « J’ai trois amours : mon peintre, Picasso, mon musicien, Stravinsky et mon poète, Cendrars ».
Disait-elle… Suite – Continue reading

L’arrivée à Venise (suite) – Séquence minimaliste

ArrivéeVeniseAfficheFB

Reading Time: 4 minutes De l’apollinien au dionysiaque.

Une série photographique, madrigalique, jouée de notes noires en silences blancs.

Accoster dans cette ville lacustre demeure une abstraction temporelle où la raison s’isole des territoires concrets, cependant encore inconnus, pour en composer une représentation intellective minimaliste.

Dès lors se dessinent les jalons d’un espace irrationnel où les silhouettes, les ombres et l’aquatique lumière d’un mois de janvier nous enseignent une autre réalité.

«Le paline di Venezia» :

Elles jalonnent, ici, les mesures d’un temps lissé par ce canal empreint d’Histoire et s’amusent à strier la perspective d’onirismes et la cadence effervescente de l’exploration.

Ainsi débutera, avec ces transmutations d’épreuves photographiques paysagères, un voyage sériel, intemporel et lagunaire de Claudio Monteverdi à Luigi Nono le jeune sinuant depuis Vittore Carpaccio à Luigi Nono l’ancien. Plus avant, le paysage évoquera les rigoureuses perspectives de Giovanni Bellini et, dans un frimas imaginaire, sur une île, la sensualité, cristallière et polychrome, des sculptures e Luciano Gaspari. Suite – Continue reading

Page 1 sur 2
1 2
image_pdfimage_print