L’Atelier de Mécanique – Reconsidération d’un regard photographique

regard à l’écoute : l’Atelier de Mécanique “La couleur surtout et peut-être plus encore que le dessin est une libération.” Henri Matisse – Les Problèmes de la peinture Regard…   « Tout de suite, la porte rouillée et taguée franchie, il y a cette singulière rémanence de l’exhalaison du liquide de coupe, un fluide lubrifiant utilisé à parfaire le travail des tours, fraiseuses et autres machines-outils. Ici, brusquement, s’est arrêté le temps abandonnant en suspend les fragments aromatiques des émulsions jadis employées. C’est une photographie olfactive rémanente de l’activité  des Chantiers Navals de la Seyne sur Mer. » C’est ainsi que j’introduisais les séries photographiques et la vidéo des… Suite – Continue reading

L’Ancien Atelier de Mécanique au chantier naval de la Seyne sur Mer – Vidéo

Lovisolo

Vidéo Atelier de Mécanique     Il y a toujours un entre-temps, un intervalle entre un présent toujours furtif et un passé évanescent.  Il y a cette frontière entre le réel et une résidence imaginaire où l’on se plait à flâner.  Un lieu attire, retient, inspire…  Il sera le prétexte à un voyage chimérique fait d’allers retours dans son paysage intime, indéfini et corpusculaire.  La ligne entre ce qui a été et ne sera plus est franchie. Il subsistera subséquemment la conscience du lieu et tout ses possibles. Atelier de Mécanique au chantier naval de la Seyne sur Mer – Le film  Musique,… Suite – Continue reading

Umberto Eco – La chanson de consommation

Umberto Eco – La chanson de consommation à l’écoute : Highlands Ladies Umberto Eco nous a quitté le 19 février 2016… Deuxième volet de l’hommage à Umberto Eco…    Pour lui rendre hommage j’aimerai vous faire partager un second  texte véritablement digne d’intérêt et toujours d’actualité datant de la même époque (1964/65).     «La chanson de consommation»     C’est le préface à un ouvrage collectif de Michèle L. Straniero, Sergio Liberovici, Emilio Jona et Giorgio De Maria, Le Canzoni délia cultiva coscienza, (Les chansons de la mauvaise conscience, Bompiani, Milano, 1964).   Et cela débute ainsi :     «La musique… Suite – Continue reading