Le Photographe Confiné

Le photographe Confiné

Reading Time: 5 minutes Composition sur fond de coronavirus, pour un confinement tapageusement sonore où une clarinette basse, une autre en si bémol, un saxophone soprano et un bugle conversent sur un étal de percussions choisies et un soupçon de musique abstraite, concrètement bruitée par les mécaniques d’un instrument réel (le bugle).
C’est un peu en mode Hussard sur le toit que j’ai composé, joué et mixé cette composition !
Hussard en mode confiné, qui a abandonné depuis longtemps son sabre au râtelier pour n’avoir plus que pour armes une guitare et de quoi faire de la musique.
La Boétie, si tu nous voyais… Toi, à l’époque où la faculté tuait plus qu’elle ne guérissait, que penserais-tu de nos tyrans? Suite – Continue reading

Mila et le Chevalier de la Barre

Reading Time: 4 minutes Mila si dorée.

Le 1er juillet 1766 à Abbeville, François-Jean Lefebvre de La Barre est exécuté pour blasphème et sacrilège après avoir subi la question ordinaire aux brodequins Suite – Continue reading

Manifestation – Toulon 12 janvier 2018

Manifestation

Reading Time: 2 minutes Reportage d’une manifestation en images où l’on apprend que les lacrymogènes, qui font tousser, ne sont pas compatibles avec la cigarette et encore moins avec la photo étant donné que ça pique les yeux ! Suite – Continue reading

Discours de la servitude volontaire – Étienne de LA BOÉTIE

Discours de la servitude volontaire

Reading Time: 41 minutes Discours de la servitude volontaire Étienne de La Boétie  est un écrivain humaniste et un poète français, né le 1er novembre 1530 à Sarlat et mort le 18 août 1563 à Germignan, dans la commune du Taillan-Médoc, près de Bordeaux. La Boétie est célèbre pour son Discours de la servitude volontaire. À partir de 1558, il fut l’ami intime de Montaigne, qui lui rendit un hommage posthume dans ses Essais. Le Discours de la servitude volontaire ou le Contr’un est un ouvrage rédigé par Étienne de La Boétie. Publié en latin, par fragments en 1574, puis intégralement en français en 1576, il a été écrit par La Boétie probablement à l’âge de 16 ou 18 ans.[Source]   Discours de la servitude volontaire… Suite – Continue reading

image_pdfimage_print