► Bienvenue – Welcome ◄-► Quoi de neuf – What’s News ◄

Reading Time: 14 minutes

     LA PAGE DES FESTIVALS    

A propos de l’exposition Jean Aicard et la grande Guerre et la projection de mon film «les danseurs du chemin des dames»

affiche 1Le texte de mon intervention :

Je remercie la mairie de Toulon qui a permis cette projection dans ce lieu chargé d’histoire.

Lovisolo Frank César artiste Toulonnais - Jean-Pascal Faucher - Colette Gluck - Rémy Kertenian

Frank Lovisolo-Guillard – Jean-Pascal Faucher – Colette Gluck – Rémy Kertenian

Colette Gluck, Remy Kertenian et Jean-Pascal Faucher de m’avoir fait confiance quant à l’œuvre présentée et
les Gens du Musée et l’équipe technique de Toulon qui m’ont beaucoup aidé.
Et je remercie Mr Jean Aicard de m’accueillir dans sa maison.
Je tiens aussi à citer Dominique Juan du magazine Côte qui m’a toujours soutenu dans mon travail.

À propos du film, je tiens à vous dire qu’il n’est pas historique, je ne suis pas historien.

C’est un hommage à ces pauvres gens pris dans une tourmente plus que souvent de très loin concernés.

 

 

L’histoire de ce film a commencé par l’obusite ce syndrome de guerre qui provoque une perte de contrôle psychique tant le traumatisme issu de la peur de la mort, des bruits de la mort, des odeurs de la mort et, certainement, la culpabilité, de la survivance étaient si présents.

Ce film est un cauchemar, une réminiscence du passé.

Un cauchemar infini qui ne cesse de nous hanter, tant les guerres nous font peur.
Quant aux danseurs, il y a ceux qui, au rythme des coups de feu, évitaient ou non les balles et les obus, ceux qui, raison perdue, dansaient, dans les hôpitaux, au tempo du traumatisme et les survivants qui, au fond de leurs lits, agitaient leurs bras leurs jambes, croyants, dans leurs hallucinations nocturnes, qu’il fallait encore fuir cette camarde qui depuis les poursuit, nous poursuit…

Enfin, un très grand merci à I. T. qui a prêté, pour ce film, sa voix à la poétesse Cécile Perrin…

OFFICIAL SELECTION Starlight Film Awards 2019 OFFICIAL SELECTION Cefal film festival 2019 2019 OFFICIAL-SELECTION---BIDEODROMO-International-Experimental-Film-and-Video-Festival---2019 OFFICIAL SELECTION Music Shorts Film Festival 2019
OFFICIAL SELECTION The Lift Off Sessions 2019 BlkLaurelsFirstTimeSessions First Time Filmmakers Sessions 2019 laurel with background OFFICIAL SELECTION intimalenteintimatelens film festival 2019 01

  Voir le Film >>>>>

Pages ( 5 sur 6 ): « Précédent1 ... 34 5 6Suivant »

30 Commentaires

  1. ça l’fait grave !(même si relu 3 fois “À propos de la musique et des images” !)

  2. Frank Lovisolo-Guillard

    Merci ! Que trois fois ? 🙂

  3. Re bonjour, Franck (si vous me permettez de vous appeler par votre prénom),
    Je viens de me connecter sur votre blog pour découvrir votre travail.
    (J’ai accepté, hier, de devenir votre contact sur Viadeo sur la base de votre profil, mais n’avais rien écouté de vous : question de timing).
    Ma première réaction tient en deux mots : QUEL TALENT !!
    Passé ensuite ce premier…choc, voici, à brûle-pourpoint, et dans le désordre, ce qui me vient à l’esprit :
    – une imagination absolument foisonnante, débordante !
    Critère important, à mes yeux, pour un créateur.
    Car certains utilisent et ré-utilisent toujours les mêmes “recettes”…et en deviennent vite “fatiguants”. Par là-même, ils suscitent le désintérêt de l’auditeur.
    – du métier
    L’imagination à elle seule n’est pas suffisante…Au contraire, je crois qu’elle se libère davantage au suivi de certaines règles, certaines contraintes, établies au départ dans l’esprit du compositeur…
    On sent par ailleurs chez vous une connaissance solide des règles d’écriture, nécessaire, et absolue, à mon avis, dans tout travail de ce genre.
    – un appétit inouï de découverte : en effet, dans les domaines que vous explorez, peu de prédécesseurs…Des collègues, éventuellement…Mais tout de même…
    – une profondeur dans le propos
    Et, immense qualité, une profondeur qui est bien réelle, qui n’est pas feinte…
    Voilà…
    J’ai tout de même eu un regret (vous allez bondir : “lequel ?”, mais rassurez-vous tout de suite…!) : je n’ai pu écouter tous les extraits de votre bolg, certains ayant appramment du mal à fonctionner techniquement parlant. Tout au moins pour moi (les premiers…). Et, surtout pour le tout premier, au propos TRES alléchant, c’est frustrant !!!!
    Tenez-moi au courant de vos travaux par le biais de votre mail-list, ils m’intéressent.
    (D’autant que, comme vous, je m’intéresse à d’autres domaines artistiques que la musique…).
    Avec mes plus vifs encouragements,
    Hélène

  4. Y’as quand même bien de la chance d’être logé par Monseigneur D. !

  5. Comment un artiste peut-il en même temps être, sur les fils de commentaires des sites d’actualités, un chantre de la bien-pensance bobo débile ?

  6. ahh.. enfin une, de la musique ! et que je n’ai pas en stock..

  7. Un petit coucou en passant par là presque par hasard.
    Que vive la création !

  8. Enfin de la musique et des images sans ce conformisme ahurissant des artistes.
    C’est un réel plaisir de voyager dans un univers qui n’est pas pollué par les prétendus “analystes” de l’art et où on ne sent pas l’idéologie réductrice des écoles d’art et des conservatoires…
    Merci pour ce regard infini sur Nous…

  9. Jean-Pierre Hérault

    Très beau site avec un esprit encyclopédique !
    Bravo

  10. j adore

  11. C’est beau:le spectacle, les gens en paix dans leur diversité et avec l’art et la sensibilité du narrateur photographe et la musique…

  12. Merçi de nous distiller ces touches de poésie. Elles éclairent mon quotidien…

  13. S’en est ou le projet de permi de construction et inauguration? pour le project a la seyne du complexe Ateliers Mécaniques?

  14. Votre production est remarquable, sobre mais diablement léchée. C’est un enchantement à bien des niveaux, on ressort de chaque “séance” (car c’est d’un véritable spectacle qu’il s’agit, d’une représentation) grandi, enrichi, émerveillé … Bravo et merci pour vos propositions (les bandes-son … !)

  15. Moi, qui pourtant te connais si bien, je te découvre tous les jours avec enchantement.

  16. Frank je suis sous le charme et encore plus…
    Merci de nous offrir cette richesse.

  17. I’ve been surfing on-line greater than three hօurs these days,
    yet I by no means found ɑny interesting агticle like yours. It’s ⅼovely value enough for me. Personally, if
    all web owneг and bloggerѕ made good content material as you did, the web сan Ьe much more useful than ever before.
    “Dreams have as much influence as actions.” by Stephane Mallarme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *