Plante Fiction – Le Retour du Pistil, entomogamie photographique

Partager - Share

Entomogamie«

à l’écoute : Auf Spitzen
ComGris
  Que la sève soit avec toi !
 
Musique John Williams – Arrangements-là : Mézigue 🙂
 
 Quand l’herbier, par bonheur, devient bestiaire et introduit, plus bas, quelques réflexions!

  Photographies outrageusement et joyeusement retouchées !  


C‘est, j’espère, avec un peu d’humour floral que je présente cette série pollinisatrice, humour que je trouve en chute libre et les servants d’icelui vulgaires, mollement engagés abordant des thèmes rudimentaires et étrangement domestiques.
On m’a, par bonheur, habitué à mieux, un mieux trop rare à présent…
 
« Crévindieu la belle plante! »
 
Annelie Grund: Monument pour les sorcières assassinées à Bernau Allemagne 16 et 17ème siècle

Annelie Grund: Monument pour les sorcières, souvent dénoncées puis assassinées à Bernau bei Berlin  (Allemagne)  du 16 au 17ème siècle.


Aurais-je pu m’écrier avec une montée de sève dans le pistil…
Hélas, on m’eût traité prodigieusement vite de harceleur botanique, de pervers floral, de cochon pétalibidineux,  de bourgeois égrillard ou encore de satyre radiculaire.
L’appel à la délation qui s’ensuivrait encourt au désastre car les dénonciations risquent d’être plus d’affaires revanchardes que de mœurs tragiquement sexistes.
Ces fausses dénonciations pourraient prestement devenir  l’antichambre de perfides règlements de comptes petitement bancaires, vilement successoraux, sacerdotaux, pubiens, culiers et autres querelles d’oreillers, politiques ou pas.
Cela nous rappelle que la délation est, depuis des lustres, un sport international. Je ne fais pas qu’allusion à la seconde guerre mondiale mais aussi à la chasse aux sorcie·ère·s[1] du XVIe et XVIIe siècles en Europe[2], l’incitation au mouchardage sur un pied de camaraderie en URSS et en Chine, le balançage du Maccarthysme et tous  les cafardages calomnieux des régimes totalitaires, des colonels Grecs, du Franquisme et de tous les Pinochets encore présents ou passés sur notre planète.
Bref je me méfie de l’incitation à la dénonciation qui se mue inévitablement en  délation mère du lynchage, toujours récupérée par des malfaisants: une branche involutive d’êtres humains qui, hélas ! hélas ! hélas, n’est pas en voie d’extinction.
Quant au harcèlement, il existe certainement un moyen d’arrêter ces imbéciles dont les errements ne valent pas plus qu’un cul breneux, j’espère un procédé comportant moins d’incertitudes quant aux résultats positivement justiciables.  
 
🎬 En se moment c’est dans le cinéma qu’à justes raisons on se paye la bobine d’un producteur adepte du travelling fessier…
– 
Joie! j’ai réussi à finir mon texte avec une trait d’esprit.
Quant au rapport entre le titre et le texte, alors là… Un caprice d’artiste sans doute!

  [1] On notera que j’utilise l’écriture inclusive qui a pour fonction de…
En fait je m’interroge ! Si quelqu’un a un avis, plus bas un espace réservé aux commentaires.

[2] Des chasses aux sorciers ont eu lieu en Europe avec des hauts et des bas jusqu’à la fin du XVIIIe siècle, principalement entre 1580 et 1630, faisant au total à travers les siècles un nombre considérable de victimes, qui reste cependant très difficile à estimer puisqu’on a peu de traces écrites des lynchages spontanés. Certains historiens l’évaluent entre 40000 et 100000. Ce qui représente en moyenne quelques individus par an, dans un pays comme la France, avec des flambées temporaires en Lorraine ou dans le Bordelais vers 1600.

Source et  suite >>>>

La jeune sorcière est menée au bucher.
Anselm Feuerbach (1829 – 1880 )


à l’écoute : Auf Spitzen
Entomogamie Entomogamie Entomogamie Entomogamie Entomogamie Entomogamie 

A propos Frank Lovisolo-Guillard

Frank Lovisolo est un réalisateur multimédia demeurant à Toulon (France).
Compositeur de musique, il s’est intéressé à l’image pour illustrer ses œuvres musicales.
Frank Lovisolo is a multimedia film-maker who lives in Toulon (France)
He is also a music composer and has always taken an interest in visual representation to illustrate his musical works.

Lien pour marque-pages : Permaliens.

2 Commentaires

  1. Ciao Frank,
    ti ringrazio di quello inviato e sono onorato di essere aggiornato sulle tue creazioni……sei un vero artista!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *