Saint-Pétersbourg – Article 1: Passage de 20° à -5°

Singer Cafe - St Petersbourg

Saint-Pétersbourg à l’écoute : Red Landscape « Ici tout est mensonge, tout est rêve, tout est différent de ce qu’il paraît. » Nicolas Gogol en 1835 dans La Perspective Nevski ( Nouvelles de Pétersbourg ).   Ce qui saisit, si on oublie l’étreinte du froid, c’est l’impression de gigantisme de la cité, sa luminosité les rues sont larges et les bâtiments dépassent rarement les cinq étages et les avenues sont spacieuses. Il y a encore de la neige ci et là il faut bien que la ville nous rappelle sa latitude: 59°56’02”. Au 1er janvier 2017 le cercle polaire était à 66° 33′ 46,510″ soit une petite … Suite – Continue reading

Plutôt que dans un tiroir: en vraC 29

accumulation 29

accumulation Musique : Vingt et Un Aphorismes Enchevêtrés Pérégrinations Photographiques où une accumulation n’est jamais ouvertement répétitive. ________________________ Profession de foi   “La photographie est une découverte merveilleuse, une science qui occupe les intelligences les plus élevées, un art qui aiguise les esprits les plus sagaces et dont l’application est à la portée du dernier des imbéciles. Cet art prodigieux qui de rien fait quelque chose, cette invention miraculeuse après laquelle on peut tout croire, ce problème impossible dont les savants qui le résolvent depuis quelques vingt années en sont encore à chercher le mot, cette photographie qui avec l’électricité appliquée … Suite – Continue reading

1er mai 2017 pas de muguet mais des couleurs

1er mai 2017

1er mai à l’écoute : Trente et une nuances de sable 1er mai Pour un 1er mai serein loin du tumulte assommant de cette période électorale. Au bord de la mer l’appareil au poing, mis au point à chasser des couleurs. Je m’interrogeai un instant sur les douteuses motivations des deux belligérants. Je me demandai si, une seule fois, ces deux là, levant les yeux, avaient déjà regardé l’univers. S’ils se rendaient compte de leur ridicule petitesse face à la vastitude du Cosmos. Peut-être que cette réflexion, un jour, il y a longtemps, à l’ébauche d’eux, les fit sourire.   … Suite – Continue reading

Stazione Ferroviaria di Milazzo, attention au départ

Stazione Ferroviaria di Milazzo

Il y a le voyage, les découvertes et puis… Attention au départ ! L’indicible spleen du retour en points de suspension. Stazione Ferroviaria di Milazzo. Suite – Continue reading

Couleurs du Jurassique en Hiver – Photographies

Jurassique

jurassique Enregistrement au lac de Sainte Croix   Promenade dans le Parc naturel régional du Verdon. Et bien non, il n’y aura pas pas de dinosaures acariâtres, affamés, gigantesques et, par conséquent, Spielberg-Hollywoodien ! Ici, il y a quelques années c’était la mer. Sa biodiversité s’est inscrite dans la roche. Ci et là des fossiles témoignent du passé, d’une période où l’homme, malgré les divagations des créationnistes, était bien loin dans le futur. Mais rassurez vous: pas de géologie ni de paléontologie, bien que l’observation d’un synclinal et l’étude de la biostratigraphie ne manquent pas de poésie! Pour l’instant, il s’agit de paysages … Suite – Continue reading

Ô, sculptons l’eau – Photeaugraphies hédeaunistiques

Eau à la une

Eau à l’écoute : Plage de la Verne* It is stupid, the title is a gag which, regrettably, does not work in English language.   Loin du tumulte incessant des hommes, figer l’eau, à l’instant, dans le bouillonnement des vagues.  Tout ce qui parait aléatoire, dans les circonvolutions, est uniquement sculpté par la gravité de l’eau chamboulée par les vents…  Quant au son de l’eau, on peut y entendre le vrombissement des circonlocutions poignantes des marins depuis la nuit des temps disparus. Des photographies qui écument de toutes parts, sont aussi prétextes à la publication du poème de Ricardo Eliécer Neftalí Reyes Basoalto … Suite – Continue reading

Il n’y aura pas de titre

Portofino

Portofino à l’écoute : Nyx   Quelques photographies en Noir & Blanc prises sur la route qui conduit de Rapallo à Portofino. Elles sont estompées comme des souvenirs. Il est inutile de triter… Ici, tout est bien trop flou. Guy de Maupassant, Giuseppe Amisani, Friedrich Nietzsche, George Edward Stanhope Molyneux Herbert le 5ème comte de Carnarvon, Guglielmo Marconi et même Eva Braun ont séjourné ici.   J’ai cru bon laisser la représentation de l’épouse du psychopathe antisémite là où elle est… Guy de Maupassant, La vie errante: extrait   Dans une baie large et profonde ouverte devant nous, on entrevoit Santa-Margherita, puis Rapallo, … Suite – Continue reading