Math Art Série 001

Math Art – lovisolo – Excel

à l’écoute : L’attente à la gare
ComGris

Math Art 001 : Une mathématique hédonistique.


About Time
De l'infini
Evolution
Hipparque de Nicée
La Roue
Pascaline
About Time


Je ne remercierai jamais assez ce professeur de mathématique que j’ai fréquenté lors de ma troisième année du collège de la Crau dans le département du Var…

La blouse éternellement grise et triste recouvrant un genou contenu dans un pantalon douteux, les cheveux gras empreints, tel un graphique huileux, de la trace du peigne à larges dents et, dessous, deux petits yeux sournois souvent escamotés par de vilaines lunettes aux branches crasseuses, jaunies et plusieurs fois redressées…
C’est ce qu’il me reste de l’apparence de cette chose qui devait nous enseigner l’art subtil des mathématiques.
Un sadique, un pervers, un haineux. Son amour érectile pour la dévalorisation des « mauvais » élèves l’avait finalement dépouillé du peu de compétence et d’humanité dont il devait être pourvu.
Notons, pour lui rendre justice, qu’il était doté d’une forme d’humour avachie et visqueuse qu’il aimait répandre, vomissant sa bassesse sur un disciple pris en défaut.
Seuls ses thuriféraires Craurois allergiques aux étrangers, bien rangés au premier rang, avaient l’air de savourer le navrant spectacle.
De ses, et j’écris bien « ses », mathématiques car il avait fait une religion. Et comme dans toutes religions, l’intolérance était de mise et toute forme d’intelligence sévèrement réprimée, l’imagination réduite à une consanguinité intellectuelle provinciale et ravageuse: la bouse et la blouse!
Le plaisir était l’ennemi à détruire, tout dans son « enseignement » (permettez- moi d’esquisser un sourire) n’était que châtiment, persuadé qu’humiliation et tourment auraient, de force, mathématisés les collégiens. Aucune imagination!
Elle aurait courbé la platitude de son esprit étriqué et ridiculement cartésien. Cartésien… Ce mot, dans sa bouche, devenait, illico, une insulte à René !
Le portrait du bonhomme n’est pas flatteur alors, me direz-vous, pourquoi le remercier? Car de lui, par bonheur, n’ayant rien appris, des mathématiques il ne m’en reste que le plaisir !

Les courbes dans Math Art  :
Utilisation d’Excel pour le calcul et le tracé des fonctions :
Vue de la première page de calcul créée en 2007.
Math Art - lovisolo - Excel Math Art - lovisolo - Excel
Feuille de calcul « Attractors IV » juillet 2013  Feuille de calcul « Etude sur les Anneaux de Borromée » juillet 2013
Math Art - lovisolo - Excel Math Art - lovisolo - Excel

Exemple de graphiques bruts utilisés dans Math Art :

Attractors IV
Math Art - lovisolo - Excel Math Art - lovisolo - Excel
Math Art - lovisolo - Excel Math Art - lovisolo - Excel
Math Art - lovisolo - Excel
Lien pour marque-pages : Permaliens.

3 Commentaires

  1. Putaing que c’est beau ces courbes célestes qui chantent l’univers – et les hommes avec, quand ils chantent aussi.

    Ton prof, mais je l’ai eu aussi, ou son frère. Mes premières, et seules, envies de meurtre ! Il s’appelait « Piquet » et ça disait l’essentiel du personnage. Je souhaite encore sa mort, moi qui suis contre la peine de mort. T’as qu’à voir.

    Mais oublions les affreux, préférons l’harmonie !

    • Frank Lovisolo-Guillard

      Merci Gérard !
      A propos du personnage.
      Brel L’a chanté dans  » Ces genslà  »

      Deuxième couplet :

      Et puis, il y a l’autre
      Des carottes dans les cheveux
      Qu’a jamais vu un peigne
      Qu’est méchant comme une teigne
      Même qu’il donnerait sa chemise
      A des pauvres gens heureux
      Qui a marié la Denise
      Une fille de la ville
      Enfin d’une autre ville
      Et que c’est pas fini
      Qui fait ses petites affaires
      Avec son petit chapeau
      Avec son petit manteau
      Avec sa petite auto
      Qu’aimerait bien avoir l’air
      Mais qui n’a pas l’air du tout
      Faut pas jouer les riches
      Quand on n’a pas le sou
      Faut vous dire Monsieur
      Que chez ces gens-là
      On ne vit pas Monsieur
      On ne vit pas on triche…

      ECOUTER

  2. Superbe tes courbes ! Merci à ton prof !
    Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.