Isola di Lipari – Un viaggio con Daniele

 Isola di Lipari

à l’écoute : Sipo Patador
Musique composée, jouée et enregistrée par Frank Lovisolo
Guest – DoubleBass: Jay Crawford
Lipari

Lipari - Le Voyage & Le Village

[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-001.jpg]1230
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-002.jpg]1110
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-003.jpg]1000
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-004.jpg]940
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-005.jpg]870
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-006.jpg]830
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-007.jpg]780
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-008.jpg]710
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-009.jpg]670
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-010.jpg]640
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-011.jpg]630
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-012.jpg]610
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-013.jpg]590
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-014.jpg]570
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-015.jpg]540
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-016.jpg]510
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-017.jpg]490
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-018.jpg]490
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-019.jpg]480
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-020.jpg]460
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-021.jpg]470
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-022.jpg]460
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-023.jpg]460
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-024.jpg]450
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-025.jpg]450
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-026.jpg]420
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-027.jpg]400
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-028.jpg]390
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-029.jpg]390
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-030.jpg]370
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-031.jpg]350
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-032.jpg]350
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-033.jpg]330
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-034.jpg]330
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-035.jpg]320
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-036.jpg]310
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-037.jpg]310
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-038.jpg]300
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-039.jpg]300
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-040.jpg]290
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-041.jpg]280
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-042.jpg]280
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-043.jpg]280
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-044.jpg]280
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-045.jpg]270
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-046.jpg]270
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-047.jpg]270
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-048.jpg]260
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-049.jpg]260
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-050.jpg]240
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-051.jpg]240
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-052.jpg]240
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-le-voyage-le-village/thumbs/thumbs_lipari-le-village-053.jpg]230


Lipari

Click = Zoom !
( Devo dirti che non si scrive “autor de l’île” ma “autour de l’île”)

Lipari - La Pierre Ponce 014

Daniele,
Grazie per questa bella visita dell’isola e la tua simpatia!

Généralement quand on m’aborde pour me vendre des trucs, que ce soit dans la ville ou au téléphone, je bougonne. C’est une bougonnerie professionnelle digne des meilleurs plantigrades se laissant aller à une humeur misanthropique et salvatrice éloignant à coup sûr l’intrus ! 
 
C’est certainement du à l’insouciance du voyage touristique ou bien une fatigue passagère, il faut le dire, ma rognonnante attitude n’a pas eu l’effet voulu et l’homme au gilet rouge à réussi, dans un français coloré de cet accent italien si cinématographique, à me donner son prospectus et, comble de l’opprobre, presque réussi à nous convaincre, sur le vif, de faire le tour de l’ïle dans son taxi pour une somme raisonnable.
 

Nous fîmes d’abord un petit tour dans le village méditant l’alléchante proposition. Nous, car j’étais avec Ingrid Tedeschi, ma compagne, qui pratique depuis peu une forme de voyeurisme photographique architectural associé à une pratique sportive de l’archéologie jubilatoire jouxtant parfois avec l’orogénie hercynienne afin de compenser ce manque ahurissant, sur les Iles Éoliennes, de boutiques “Victoria’s Secret“…

ingrid tedeschi - lipari

Ingrid

Lipari 091Quelques clichés athlétiques plus loin nous décidons de retourner sur nos pas et retrouver Daniele il tassista afin d’accepter son automobile proposition.
La somme demandée est tellement raisonnable que négocier serait une goujaterie propre aux touristes qui associent le Sud de l’Italie au tiers monde et que, par conséquent, ils peuvent et doivent tout se permettre.
A ce jeux les Français ne sont pas les derniers quant aux autres je les oublierai pour cette fois évitant du coup l’incident diplomatique, dommage.
Nous voilà parti, dans un beau véhicule, sur une route pittoresque qui longe la mer.
 

Aucun doute, nous sommes sur un Volcan. Il n’y a que ces magnifiques édifices géologiques qui, avec la mer, façonnent le paysage maritime de cette façon.
La monotonie n’est pas du lieu, aucun espace de côte, de falaise ou de rive n’ont été épargnées par l’imagination fertile du système synergique de la roche et de l’eau.

Autant de criques, de rochers noirs et solitaires, de grottes et de plages de sables fuligineux entourent l’île. D’elle, on sait qu’une énergie colossale est tapie en son sein. Elle attend l’heure tectonique pour se manifester d’un spectacle magnifiquement terrifiant. Curieusement, je ne me suis jamais senti autant en sécurité !
 
La dernière éruption eut lieu probablement en 729 de notre ère, au Mont Pilate, à la pointe Nord-Est de l’île, caractérisée par une spectaculaire coulée d’obsidienne.

Mille trois cent ans… Une pichenette à l’échelle du temps géologique qui laisse à penser que la marmite magmatique n’est pas si froide que ça !

Lipari_Bimstein_Steinbruch

Les carrières de ponce pendant l’exploitation.
Di Clemensfranz – Opera propria, CC BY 3.0

Tout en conduisant Daniele nous raconte l’historique du lieu et la rudesse des temps anciens où, avant 2005, était exploitée la Pierre Ponce (Voir plus bas).
Daniele nous raconte toutes les difficultés inhérentes à la vie sur Lipari et dans les îles Éoliennes, cette impression d’être abandonné voire méprisé par l’Europe du Nord. Bruxelles est si loin et si différente, le plat pays et le volcan. Il nous parle de sa fille qui va à l’école, de sa femme qui lui aura préparé des pâtes à midi, de ses ancêtres et de cette maison qu’il construira de ses mains. Il nous explique l’avant Unesco et l’après, les bouleversements de la communauté insulaire dus à la fermeture de l’usine de ponce. Il retrace les Bagnes de Mussolini. Il nous conte les vignes ancestrales qui poussent ici, les Lipari leursfleurs d’un printemps qui n’est plus le même, la silicose des mineurs, les thermes Romains et Grecs, la mer et ses poissons qui se raréfient. Il exprime aussi que pour rien au monde il ne quittera cette île pour une grande ville. Ici, quoiqu’il arrive on est en famille, on n’est jamais seul. Et même difficile, la qualité de vie y est incomparable. Je le crois sans peine.
Aprés Porto Pignataro,  Monterossa et Canetto nous arrivons au dessus de l’exploitation, à Porticello où l’usine à l’abandon attend son hypothétique démantèlement. J’aurai aimé passer plus de temps dans l’historique bâtiment, je suis fasciné par l’atmosphère unique des vestiges industriels souvent empreinte de tragédie humaine…
Lipari

La colline de ponce rapportée.

Il faut que j’y retourne pour en humer l’humanité relative aux événements passés.
Lipari est depuis l’an 2000 classée au patrimoine mondial  géré par L’Unesco, ce qui a entraîné l’arrêt des carrières afin de protéger le site et de le dépolluer.
 

Il y avait, raconte Daniele, une immense plage de sable blanc, plage que l’on voit encore sur quelques cartes postales, elle n’existe plus. Les déchets de l’usine l’avaient inventé! Depuis les débris de pierre ponce de la plage artificielle sont retournés à leur place plus haut sur une colline!


Critère (VIII)Lipari - Unesco: Le relief volcanique du site illustre des phénomènes classiques qu’étudient les volcanologues du monde entier. Les îles, qui font l’objet d’études scientifiques depuis le XVIIIe siècle au moins, ont donné aux ouvrages de volcanologie et de géologie deux types d’éruption volcanique (vulcanienne et strombolienne) et occupent donc une place de choix dans l’éducation de tous les spécialistes des sciences de la terre depuis plus de 200 ans. Le site est, aujourd’hui encore, un terrain extrêmement fertile pour la volcanologie et l’étude de processus géologiques en cours dans l’évolution des formes de relief.

Ce fut une cessation d’activité à l’Italienne où des stocks inépuisables de minerai devaient être vendus avant la fermeture définitive en 2005, un record mondial du stock en somme. En fait l’usine continua de fonctionner de manière discrèteme et sporadique encore quelques années, malgrés les accords passés avec l’UNESCO. 
On peut comprendre… Une transition en douceur, pour les actionnaires dont on connait l’honnêteté, vers l’industrie du tourisme… Si fait.
Reste les vestiges de la ponce et des obsidiennes.
 
Lipari-Vue D en HautDSC_0005Je cause, je cause mais je tiens à rappeler que tout ce que je vous raconte m’a été rapporté par notre ami Daniele, qui connait bien le lieu, son histoire et ses traditions.
Peu après l’usine, nous arrivons à Acquacalda. Ce village montre toujours des traces de son ancienne liaison avec l’industrie minière éruptive. La plage est jonchée d’obsidiennes, de ponces et d’autres pierres volcaniques… Beaucoup sont érodées par les vagues mais c’est toujours magique de voir «la pomice» flotter ! 
 
Nous reprenons la route qui devient nettement plus montagneuse. Beaucoup de cultures et de végétations sauvages. Une vigne rustique la Malvasia (Malvoisie) est cultivée dans la région de Lipari et donne un vin un peu liquoreux à 16% d’alcool. Au soleil ça cogne un peu mais c’est bon, à déguster plutôt au frais à l’ombre ou bien le soir!Daniele nous a conduit chez un ami producteur qui tient aussi une boutique de souvenirs dans un des nombreux lacets de la route. Le scénario est bien rodé, amusant et bien sûr nous repartons avec une bouteille du puissant breuvage ainsi que de quelques objets souvenirs et autres magnets qui orneront dès le retour le réfrigérateur! Suivront d’autres villages tout aussi typiques: Quattropani, Pianoconte puis le retour sur Lipari à Porto Pignataro.
 
Vraiment un très beau périple avec un compagnon de voyage très agréable. C’est à grand renfort d’Arrivederci et de Ciao que nous le quittons ici, sur le port, près d’un restaurant salvateur où une assiette de spaghettis alle vongole accompagnée d’un vin blanc de Sicile nous remettra sur pieds pour la visite du principal centre urbain puis nous retournerons dans notre maison à Vulcano où nous dînerons chez Maurizio.
Le lendemain ce sera la fin de ce voyage commencé à Stromboli et le (difficile?) retour en France… 
 
Si vous croisez Daniele sur le port et qu’il vous propose une visite. Ecoutez-le et, si affinités, partez avec pour une ballade tranquille. Il faut bien profiter des vacances, non?
 
Ciao, Daniele spero di ritornare e fare un altro giro dell’isola!

Lipari-138Lipari est une « île d’ Italie appartenant à’ archipel des îles Éoliennes en Sicile .

Il fait partie de la commune de Lipari avec les autres îles Éoliennes , à l’ exception de la ‘ île de Salina , dont le territoire est divisé en trois municipalités de Santa Marina Salina , Malfa et Leni . Dans l’ Antiquité , il était déjà connu comme Lipara (Λιπάρα, de λιπαρός en grec ancien , ce qui signifie l’ extension de graisse, gras, et brillante, riche et fertile). Même dans les temps anciens, il a été appelé Milogonide ou Meligunide ( Milogonis ou Meligunis , Μελιγουνίς).  La suite >>>>>

Pour l’histoire sous Mussolini les opposant politiques sont « mis hors d’état de nuire ». Ils sont déchus de leurs mandats électifs, emprisonnés ou déportés dans les régions isolées du Sud italien ou au bagne des iles Lipari.
Lire l’article là >>>>>  


 LE VILLAGE       LA PONCE 

 

Lipari : La Pierre Ponce

Les vestiges d’une industrie


Lipari - La Pierre Ponce

[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-la-pierre-ponce/thumbs/thumbs_lipari-la-pierre-ponce-001.jpg]1170
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-la-pierre-ponce/thumbs/thumbs_lipari-la-pierre-ponce-002.jpg]1120
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-la-pierre-ponce/thumbs/thumbs_lipari-la-pierre-ponce-003.jpg]1060
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-la-pierre-ponce/thumbs/thumbs_lipari-la-pierre-ponce-004.jpg]990
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-la-pierre-ponce/thumbs/thumbs_lipari-la-pierre-ponce-005.jpg]890
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-la-pierre-ponce/thumbs/thumbs_lipari-la-pierre-ponce-006.jpg]840
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-la-pierre-ponce/thumbs/thumbs_lipari-la-pierre-ponce-007.jpg]770
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-la-pierre-ponce/thumbs/thumbs_lipari-la-pierre-ponce-008.jpg]720
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-la-pierre-ponce/thumbs/thumbs_lipari-la-pierre-ponce-009.jpg]690
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-la-pierre-ponce/thumbs/thumbs_lipari-la-pierre-ponce-010.jpg]670
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-la-pierre-ponce/thumbs/thumbs_lipari-la-pierre-ponce-011.jpg]670
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-la-pierre-ponce/thumbs/thumbs_lipari-la-pierre-ponce-012.jpg]650
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-la-pierre-ponce/thumbs/thumbs_lipari-la-pierre-ponce-013.jpg]630
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-la-pierre-ponce/thumbs/thumbs_lipari-la-pierre-ponce-014.jpg]580
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-la-pierre-ponce/thumbs/thumbs_lipari-la-pierre-ponce-015.jpg]540
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-la-pierre-ponce/thumbs/thumbs_lipari-la-pierre-ponce-016.jpg]510
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-la-pierre-ponce/thumbs/thumbs_lipari-la-pierre-ponce-017.jpg]490
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-la-pierre-ponce/thumbs/thumbs_lipari-la-pierre-ponce-018.jpg]470
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-la-pierre-ponce/thumbs/thumbs_lipari-la-pierre-ponce-019.jpg]450
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-la-pierre-ponce/thumbs/thumbs_lipari-la-pierre-ponce-020.jpg]440
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-la-pierre-ponce/thumbs/thumbs_lipari-la-pierre-ponce-021.jpg]440
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-la-pierre-ponce/thumbs/thumbs_lipari-la-pierre-ponce-022.jpg]440
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-la-pierre-ponce/thumbs/thumbs_lipari-la-pierre-ponce-023.jpg]440
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-la-pierre-ponce/thumbs/thumbs_lipari-la-pierre-ponce-024.jpg]480
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-la-pierre-ponce/thumbs/thumbs_lipari-la-pierre-ponce-025.jpg]420
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-la-pierre-ponce/thumbs/thumbs_lipari-la-pierre-ponce-026.jpg]400
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-la-pierre-ponce/thumbs/thumbs_lipari-la-pierre-ponce-027.jpg]380
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-la-pierre-ponce/thumbs/thumbs_lipari-la-pierre-ponce-028.jpg]370
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-la-pierre-ponce/thumbs/thumbs_lipari-la-pierre-ponce-029.jpg]370
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-la-pierre-ponce/thumbs/thumbs_lipari-la-pierre-ponce-030.jpg]360
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-la-pierre-ponce/thumbs/thumbs_lipari-la-pierre-ponce-031.jpg]350
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-la-pierre-ponce/thumbs/thumbs_lipari-la-pierre-ponce-032.jpg]340
[img src=http://frank-lovisolo.fr/WordPress/wp-content/flagallery/lipari-la-pierre-ponce/thumbs/thumbs_lipari-la-pierre-ponce-033.jpg]330


La pierre de Lipari

LIPARI,

île éolienne de Sicile, tirait une richesse de l’exploitation manuelle puis mécanique de la pierre ponce. Les cargos venaient du monde entier pour charger la précieuse pierre dans leurs soutes car les exploitations sont rares, la pierre ponce ainsi que l’obsidienne ne se forment que dans des conditions particulières.

C’est à Acquacalda, dont l’ étymologie est probablement dérivée du nom des sources thermales aujourd’hui disparues, est située à proximité du cône volcanique du mont Chirica dont la dernière éruption remonte à il y a environ 1600 ans, phénomène qui a été produit par trois émissions majeures d’obsidienne et de ponce. Les trois principaux systèmes de coulée sont encore identifiables dans Porticello: Acquacalda pour la pierre ponce et Punta Castagna pour l’obsidienne.

La ponce ou la pierre ponce, est une roche volcanique très poreuse et de faible densité, fréquemment inférieure à ce qui lui permet de flotter sur l’eau. Elle est couramment utilisée dans la fabrication de béton léger pour la construction et comme abrasif, en particulier pour le polissage (une dureté comparable au verre). Elle est utilisée pour user et vieillir artificiellement les jeans qui sont déjà foutus dès que l’on vient de les acheter: tristesse d’une économie imbécile basée sur le gaspillage! Mélangée à du savon noir elle était utilisée par les mécaniciens pour ôter le cambouis de leurs mains. Il y a bien d’autres applications : exfoliant,  poudre à récurer,  poudre à couteaux pour le polissage, industrie chimique, jardinage (bonsaïs) .Dans l’Antiquité les Romains utilisaient un mélange de pouzzolane, une forme de pierre ponce finement broyée, et de chaux pour leurs constructions .

Lipari Ponce Lovisolo

Où l’ont voit bien l’exploitation de la ponce.

Le reportage  :
 Un film  de 1996 – Emmission : Faut pas rêver

Bartolo Peluza conduit une grande pelleteuse à flanc de colline. Surnommé le “funambule des cimes” il raconte l’ancienne époque où l’exploitation était manuelle et dangereuse. Beaucoup d’ouvriers sont morts dans des conditions très dures. Après l’extraction vient le travail des tailleurs. Antonio Pano est une référence dans son domaine, il taille à la main jusqu’à 2000 “topolini” par jour.

Il a tenté sa chance en Australie puis est revenu au pays.

L’industrie donnait aux habitants de l’île une certaine prospérité malgrés des conditions de travail très rudes.

  • Émission: Faut pas rêver
  • Producteur ou co-producteur : France 3
  • Réalisateur Derri Berkani

L’exploitation de pierre ponce sur l’île de Lipari a été fermée depuis 2005 et depuis lors , la concentration de ponce sur les plages a diminué de façon spectaculaire ce qui réduit, dans certains cas, la taille des plages sont constituées de matériaux restants de la production.

La vidéo sur le site de L’INA : http://www.ina.fr/video/CPC96006006


 
Galet d'obsidienne lipari

Galet d’obsidienne d’Aquacalda

 
Pierre-Ponce lipari

Pierre ponce de la carrière

 

La fameuse cassure conchoïdale de l’obsidienne.

 
Ponce Lipari

Et pourtant elle flotte !

Bien entendu, sauf indication contraire, toutes les musiques, photos, vidéos et textes sont de mézigue. Ceci dans tout le site !

A propos Frank Lovisolo-Guillard

Frank Lovisolo est un réalisateur multimédia demeurant à Toulon (France). Compositeur de musique, il s’est intéressé à l’image pour illustrer ses œuvres musicales. Frank Lovisolo is a multimedia film-maker who lives in Toulon (France) He is also a music composer and has always taken an interest in visual representation to illustrate his musical works.
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *