Il Volcano Solfatara

Il Volcano Solfatara

ComGris

Il Volcano SolfataraComposition musicaleIl Volcano Solfatara

 Pour L’article : La Solfatare: soufre, arsenic et vieilles dentelles

Composition pour:
  • Les sons de la solfatare minutieusement mixés.
  • Un séquencer épris de dissonance.
  • Un chœur de Slovènes sulfureuses, prêtes à tout mais qui n’a pas pu venir, à mon grand regret, remplacées par un lecteur d’échantillons (on peut dire sampler!!!).
  • Plein de réverbération pour enquiquiner les mauvais coucheurs persuadés du bien fondé d’une vision Stalinienne de l’art.
  • Plein d’écho pour la même raison !

La musique enregistrée s’écoute sur de bonnes enceintes acoustiques, sinon ce serait comme lire un bouquin à travers une passoire !!!

 

A propos de l’écoute avec des écouteurs et de la prévention des risques sur l’audition:
L’écoute de musique à très fort niveau sonore lors d’un concert, baladeur, par un musicien… sans protection auditive peut aboutir à un traumatisme sonore.
Il se manifeste soit par des pertes auditives partielles ou totales, des acouphènes et de l’hyperacousie.
Les conséquences sont parfois dramatiques dans la vie de l’individu car ces pathologies sont irréversibles.
 

Il Volcano Solfatara - Lovisolo

Il Volcano Solfatara

Photographie Ingrid Tedeschi ©2015

Volcano Solfatara - Friedrich NietzscheAphorisme 154 sur la musique et les musiciens

Musique ” gaie “.

Quand on en a longtemps été privé, la musique passe ensuite trop vite dans le sang, comme un gros vin du Sud, et laisse l’âme engourdie comme par un narcotique, somnolente, toute à l’envie de dormir; c’est précisément ce que fait surtout la musique gaie, qui donne à la fois l’amertume et la blessure, le dégoût et la nostalgie, et oblige à savourer et resavourer tout cela comme dans un philtre empoisonné, mais sucré. En même temps, la: salle, aux flots allègres de la joie, semble se rétrécir, la lumière perdre de sa limpidité et s’assombrir; on a finalement l’impression que la musique arrive comme dans un cachot où un pauvre diable pris de nostalgie ne peut dormir

Friedrich Nietzsche – Humain trop humain (Un livre pour les esprits libres)
1844-1900

Plus....

A propos Frank Lovisolo-Guillard

Frank Lovisolo est un réalisateur multimédia demeurant à Toulon (France). Compositeur de musique, il s’est intéressé à l’image pour illustrer ses œuvres musicales. Frank Lovisolo is a multimedia film-maker who lives in Toulon (France) He is also a music composer and has always taken an interest in visual representation to illustrate his musical works.
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *