Cynisme: Hipparchia & Diogène

Cynisme

ComGris

Diogene at….Work

(Diogène de Sinope, également appelé Diogène le Cynique, est un philosophe grec de l’Antiquité et le plus célèbre représentant de l’école cynique.)
Diogène à  Alexandre le Grand roi de macédoineCynisme: – « Demande-moi ce que tu veux, je te le donnerai – Ôte-toi de mon soleil (‘Littéralement « Tiens-toi un peu à l’écart de mon soleil»). – N’as-tu pas peur de moi ? – Qu’es-tu donc ? Un bien ou un mal ? – Un bien – Qui donc, pourrait craindre le bien ?».

Hipparchia 

( Philosophe cynique grecque de la fin du IVe siècle avant J-C, sœur de Métroclès et épouse de Cratès de Thèbes.)
CynismeHipparchia à Théodore l’Athée   « Qui donc a laissé sa navette sur le métier?»   elle lui répond :   « C’est bien moi, Théodore. C’est moi, Théodore, mais ce faisant, crois-tu donc que j’ai mal fait, si j’ai employé à l’étude tout le temps que, de par mon sexe, il me fallait perdre au rouet ?»

 
 cynisme  cynisme  cynisme  cynisme  cynisme  cynisme  cynisme  cynisme  cynisme  cynisme  cynisme  cynisme  cynisme 

Les cyniques

CynismeIl faut distinguer le cynisme qu’Onfray qualifie de vulgaire du cynisme dont il se réclame, celui de Diogène de Sinope (oui, celui du tonneau et de la lanterne, celui qui lança au grand Alexandre venu lui rendre visite et lui dit : ” Demande-moi ce que tu veux ” l’apostrophe célèbre : ” Ôte-toi de mon soleil “) et de son maître Antisthène, celui que l’on considère comme le fondateur de l’école.

Sans revenir sur le personnage de Diogène qui est pourtant haut en couleurs, plutôt réjouissant, extravagant et en même temps sage, bien sûr, disons que les cyniques de son espèce sont de merveilleux provocateurs, désespérés (car l’espoir enchaîne) mais truculents et jouisseurs; farouchement rebelles devant le pouvoir et la richesse; farouchement individualistes et indépendants et solitaires.

“Le cynique veut faire éclater les structures culturelles caduques. (…) Diogène veut promouvoir le Déracinement contre le Sol, l’Exil contre la Patrie, le Mélange contre la Race, l’Intelligence contre le Sang “. (Michel Onfray, Cynismes)

Ce sont ces cyniques-là, caractérisés à grands traits, qui ont les faveurs de Onfray, il les appelle de ses vœux pour conclure le petit livre qu’il leur consacre : ” De nouveaux cyniques auraient à dire en quoi nous sommes encore pieux, ils sauraient nuire à la sottise, désespérer des lieux communs, inviter à la singularité pure, défier les entreprises grégaires et promouvoir la vérité du singulier. Avec eux, on découvrirait une alternative à l’esprit de lourdeur, aux marchands d’apocalypse et aux théoriciens du nihilisme. (…) Ni cuistre, ni abonné aux lamentions, ni pédant, ni pleureur et annonceur du retour de la barbarie ou de la décadence, le cynique est un insolent pour lequel la philosophie est un contrepoison à la perpétuelle arrogance des médiocres. ” Un contrepoison, il va sans dire, au cynisme vulgaire aussi.

[Source : http://1libertaire.free.fr/index.html]

Michel Onfray – CynismesMichel_Onfray_-_Theatre_rond_point_-_2010-05-20

Note de l’éditeur :

Les Cyniques?  C’étaient, au IV siècle avant l’ère chrétienne, des individus qui se réclamaient du chien, portaient barbe, besace et bâton, copulaient en public, faisaient du poisson masturbateur un modèle éthique et pratiquaient le jeu de mots en guise de méthodologie : là où d’aucuns font référence aux idées et aux théories absconses, ils opposaient le geste, l’humour et l’ironie. Leurs noms : Antisthène, Diogène, Cratès ou Hipparchia… Évincés des manuels, desservis dans le langage par une étrange perversion du mot qui les caractérise, ils retrouvent ici droit de cité et donnent la preuve de leur formidable actualité.

 

Liste des cyniques

ve siècle avant J.-C.

ive siècle av. J.-C.

IIIe siècle av. J.-C.

Premier siècle avant J.-C..

Premier siècle après J.-C.

  • Carnéade, ier siècle après J.-C.
  • Démétrius de Corinthe, ier siècle après J.-C., ami de Sénèque
  • Didyme, ier siècle après J.-C.
  • Diogène le sophiste, ier siècle après J.-C.
  • Dion de Pruse (40-112)
  • Héras, contemporain de Titus et Bérénice
  • Hermodote, ier siècle après J.-C.
  • Isidore, ier siècle après J.-C.
  • Ménestratos, ier siècle après J.-C.
  • Ménippe de Lycie, ier siècle après J.-C.
  • Musonius Rufus, ier siècle après J.-C.,

iie siècle après J.-C.

  • Agathobule, iie siècle après J.C
  • Cantharos de Sinope, iie siècle après J.C
  • Crescens, iie siècle après J.-C.
  • Démétrios de Soumion, iie siècle après J.-C
  • Démonax de Chypre (70-170)
  • Honoratus, iie siècle après J.-C.
  • Œnomaos de Gardara, iie siècle après J.-C.
  • Pérégrinus, (100-165)
  • Sécundus le Taciturne, début du iie siècle après Jésus.

IIIe siècle après J.-C.

  • Antiochos de Cilicie, 215 après J.-C.
  • Timarque d’Alexandrie, deuxième moitié du iiie siècle après J.-C.

IVe siècle après J.-C.

  • Asclépiade, contemporain de l’empereur Julien, deuxième moitié du ive siècle après J.-C.,
  • Bésas, ive siècle après J.-C.,
  • Chytron, contemporain de l’empereur Julien, deuxième moitié du ive siècle après J.-C.
  • Cléomène de Constantinople, ive siècle après J.-C.
  • Héracléios, contemporain de Julien
  • Horus, ive siècle après J.-C.
  • Iphiclès d’Épire, contemporain de l’empereur Julien
  • Maxime Héron d’Alexandrie, ive siècle après J.-C.
  • Sérénianus, contemporain de l’empereur Julien

Ve siècle après J.-C.

Cynisme…

A propos Frank Lovisolo-Guillard

Frank Lovisolo est un réalisateur multimédia demeurant à Toulon (France). Compositeur de musique, il s’est intéressé à l’image pour illustrer ses œuvres musicales. Frank Lovisolo is a multimedia film-maker who lives in Toulon (France) He is also a music composer and has always taken an interest in visual representation to illustrate his musical works.
Lien pour marque-pages : Permaliens.

5 Commentaires

  1. La joie de vivre dans un tonneau, pardon, une amphore, peut être un reste d’effluves du vin qu’elle a contenu La poubelle plus d’actualité … visions de Naples !!!!

  2. Ta liste est incomplète. J’en connais un qui n’y figure pas….

  3. Très beau travail, j’adore le style !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *