Un peu comme une sur estampe

estampe

à l’écoute : Thanatos and Hypnos
ComGris
…tout repose sur l’intervention de l’imaginaire dont l’action est de transmuer le sentiment en réflexion et, par delà, en méditation…
( Ceci dit, après tout, vous faites ce que vous voulez ! )
Description
 
estampe - lovisoloInspiration estampillée à tendance peu ou prou Japonaise… 
Fugaku Sanjūrokkei : trente six vues du mont Fuji.
Fugaku Hyakkei: Cent vues du mont Fuji Cette série fait suite à la célèbre série des Trente-six Vues du mont Fuji (Fugaku-sanjûrokkei), publiée entre 1830-31 et 1833.
 
 
Il serait dommage, qu’ici, j’omette de rendre hommage à Katsushika Hokusai maître d’estampe.

Si fait…

Un autre article à son propos: 

Le cauchemar du mari de l’Ama
L’extrapolation filmique d’une Vanité par l’évocation, certes impertinente, du mari de l’Ama.  Au Japon, les «Ama» sont des plongeuses en apnée  connues en tant que pêcheuses de perles.
 
 L’estampe  désigne, au sens strict, le résultat de l’impression d’une gravure.
On distingue habituellement deux grandes familles d’estampes : les impressions en taille d’épargne et les impressions en taille-douce. Les outils et produits employés varient sensiblement d’une technique à l’autre. L’examen attentif d’une estampe permet donc en principe de reconnaitre le procédé utilisé.
Aujourd’hui, par commodité, certaines institutions ou organisations appellent aussi estampe, le tirage obtenu par des techniques de reproduction artistique plus récentes, comme la lithographie ou la sérigraphie, qui utilisent des principes différents.

estampe - lovisoloCe mot déjà utilisé en ancien français sous les formes «estanpe, stampe » vient de l’italien stampa (impression, tirage, presse, estampe) dont l’étymologie d’origine germanique dérive de stampjan ou de stampôn (« écraser, frapper ») qui a donné stampfen en allemand (frapper du pied).

Estampe obtenue par le procédé de la gravure sur bois. C’est la technique la plus ancienne ; elle était pratiquée dès le VIIe siècle en Chine.

Nicolas Poussin, en 1647, utilise déjà le mot au sens actuel d’image imprimée au moyen d’une planche gravée.

 La suite >>>>

A propos Frank Lovisolo-Guillard

Frank Lovisolo est un réalisateur multimédia demeurant à Toulon (France).
Compositeur de musique, il s’est intéressé à l’image pour illustrer ses œuvres musicales.
Frank Lovisolo is a multimedia film-maker who lives in Toulon (France)
He is also a music composer and has always taken an interest in visual representation to illustrate his musical works.

Lien pour marque-pages : Permaliens.

2 Commentaires

  1. Alors là, tu tends à chinoiser quelque peu… 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *