Saint-Pétersbourg – Article 2 : à l’Ermitage n’est pas ermite qui veut !

Ermitage

à l’écoute : Pasithea-cale
ComGris

Description


Государственный Эрмитаж

Un aperçu, un simple aperçu du palais musée.

Trop de monde pour l’exercice de la photographie à l’embuscade ! Autant chasser «une lièvre» sur le cours Mirabeau d’Aix en Provence un samedi vers onze heures du matin!
Trois millions de visiteurs par an.
Le plus grand Musée du monde car 60 000 pièces y sont exposées ( je les ai compté ). Mille salles à parcourir sur 66 000 m2 , chiffre confirmé par quelques douloureux ressentis aux jarrets lors du retour à l’hôtel! 
Un aperçu vous-dis-je, il faudrait y retourner mille fois pour tout contempler. 
Le temps du voyage à Saint Petersbourg nous permettra , au plus, de le voir bien.
 

Où tout commence, sur la Place du Palais, par la répétition de la fanfare de l’Armée Soviétique qui a perdu son appellation écarlate en 1992 ! Certainement en prévision du premier mai…

Ermitage - Cézanne, La Montagne Sainte-Victoire, 1900 -  ISBN 3936122202 - 2002

Cézanne, La Montagne Sainte-Victoire.

Ermitage - Catherine II Johann Baptist von Lampi the Elder

Catherine II  par Johann Baptist von Lampi 

Seize milles toiles  Rembrandt, Rubens, Henri MatissePaul Gauguin, Pablo Picasso, des frères Le Nain, de Watteau, Boucher, Jean-Léon Gérôme, FragonardVincent van GoghCézanneWassily Kandinsky et Casimir Malevitch pour, à la régalade, ne citer qu’eux.

Au total le musée recèle le nombre vertigineux de 3 000 000 d’œuvres… Combien de vies d’hommes a-t-il fallut pour confectionner et réunir tout cela?

Catherine II, dite «la grande», règne encore ici certainement incommodée par l’incessant flot touristique.  

Comme il doit être bon de venir ici la nuit, quand le tumulte fait place au silence, déambuler avec les ombres de la nuit[1], les fantômes de ceux qui vécurent ici.

Loin du reportage ces quelques photos ne sont que l’incitation au voyage et au partage d’icelui.
Cependant, parmi les photographies, ci et là, quelques monochromes des vues de la ville à travers les fenêtres immenses. Ils rappellent ce que les puissants occupants des lieux, jadis, n’ont jamais voulu voir…


Le complexe de l’ Ermitage
Le complexe de l’Ermitage. De gauche à droite : le théâtre de l’Ermitage, le Vieil Ermitage, le Petit Ermitage, le palais d’Hiver
Source Wikipédia – Image taken June 2003 and contributed by Leonard G.


 L’Echo des salles.

Il existe un phénomène d’écho dans certaines salle du palais.

Il se produit au centre de la pièce quand le plafond présente une concavité et que le sol est en dur ( parquet ).

J’ai fait un petit enregistrement de cette singularité. J’aurai bien aimé qu’il soit plus long et surtout plus technique mais l’endroit ne se prête guère à mes facéties d’ingénieur du son !

 


Ermitage

 

A propos Frank Lovisolo-Guillard

Frank Lovisolo est un réalisateur multimédia demeurant à Toulon (France).
Compositeur de musique, il s’est intéressé à l’image pour illustrer ses œuvres musicales.
Frank Lovisolo is a multimedia film-maker who lives in Toulon (France)
He is also a music composer and has always taken an interest in visual representation to illustrate his musical works.

Lien pour marque-pages : Permaliens.

2 Commentaires

  1. Gérard Ponthieu

    Bon : plus besoin de faire le voyage !-) J’aime bien le big-band, comme dans l’ancien régime… Tout ne change pas en Poutinie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *