Hubris – Gérard Ponthieu

Par Gérard Ponthieu

.

Hubris - Gérard Ponthieu - lovisolo

Journaliste professionnel depuis 1967, Gérard Ponthieu a pratiqué la presse sous ses formes quotidiennes et périodiques, régionales et nationales, écrites, radiophoniques et télévisuelles.
Quelques journaux avec lesquels il a collaboré : L’Alsace, Le Nouvel Observateur, Radio France, Les Nouvelles littéraires, Radio Libération et L’Express……
Publications :

extrait… 

Jour premier
Je marche. Pas aussi vite que je voudrais. Jules me tire en arrière. Je râle, je peste, me fâche. Jules, drôle de nom, je trouve. L’état-civil ânesque, il faut le savoir, fait coïncider l’année 1997 avec des prénoms en J. Renommer, ce pouvoir d’animal parlant, parolant. J’essaie Julot: mieux. On avance, tout doux. Depuis deux heures, au début sur une fausse route, une fois raté le sentier. Julot n’est pas sorti depuis longtemps. Une telle virée, si elle va jusqu’au bout, il n’en a d’ailleurs pas connu. Découverte, aventure, épreuve. Ou routine du pas devant l’autre, mécanique sans cervelle ni sentiment ? Non bien sûr. Pari d’avant le départ. Pari sur l’intelligence, l’entendement, le plaisir commun et pas ordinaire. Aller de concert, si belle expression.

<

p style=”text-align: justify;”>Vieillir et jouir. Feux sous la cendre. Avec Roger Dadoun. (Éd. Phébus, 1999).
Le métier de journaliste (GRET; ministère de la Coopération, 1998).Histoire d’un Homme dispersé, roman (1996, inédit).
Géant Communication (Hachette Jeunesse, 1992, co-auteur).
La Villette, un certain âge d’or (éd. Atlas, Paris, 1987).
La Radio (Hachette-CFPJ, Paris, 1987).
Conocer a Wilhelm Reich (Ed. Barcanova, Barcelone, 1981).

Un Commentaire

  1. Elisabeth m’a indiqué votre blog, que je consulte en essayant de regagner mon retard; pour le moment je suis votre périple américain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *