► Bienvenue – Welcome ◄-► Quoi de neuf – What’s News ◄

Reading Time: 11 minutes

Lovisolo Frank Cesar artiste multimédia – z35W7z4v9z8w – z35W7z4v9z8w

Exposition du 6 au 11 février 2023

Ouvert de 10h30 à 13h30 et de 15h00 à 19h00

Vernissage le mercredi 8 février 2023 à partir de 18h00

Galerie Azimut

qr code Invit AzimutTélécharger l’invitation – Download the invitation

 
1bis rue Matheron
13100 Aix en Provence

The Headlong Rush
à l’écoute :

The Headlong Rush

Les autres compositions
DISTANT ISLAND LADY – 07 : 11
NO ONE’S DANCING – 05 : 27
THE HEADLONG RUSH – 04 : 13
 
 
Nouveau

 

Subliminal messages - Lovisolo Frank

Un message subliminal est un stimulus incorporé dans un objet, conçu pour être perçu au-dessous du niveau de conscience.
Des techniques subliminales ont été utilisées dans la publicité ou la propagande.
Le but et l’efficacité de ces techniques sont sujets à débat.
Spotify Amazon Music (Streaming) iTunes Deezer Napster Apple Music Tidal YouTube Music
Les amants du Bunker Le silence des sirenes IMA Distant Island Lady

No One's Dancing

The Headlong Rush Ultimate Chapter IMA Octavie

the den without endone outsideloves and breakups – curious aphorismsreminiscencesitalian colors – Sappho Fragments – perilous valeunrulinessstttrentecharles bdistant whispers
Lovisolo Frank

  LES ARTICLES RÉCENTS

Les amants du bunker NB FB Les Amants du Bunker

Composition pour : Piano – Contrebasse électrique – Batterie épurée (Grosse caisse, Charleston, Cymbales, Gong) – Guitare jouée à l’archet électronique – Bruits d’ambiance, comme dans un bunker.

Il serait difficile de compter le nombre de fois qu’ils se sont croisés sans se regarder, surtout quand la bonne fortune des rencontres a un comportement des plus malicieux.

Noyés dans leurs souvenirs, bons ou tragiques, ils regardaient sans voir.

La suite >>>>>


Le silence des sirenes FBLe silence des Sirènes

Composition pour : Piano – Basse – Batterie – Séquence – Synthétiseur + voix ( Effets début et fin ).

Quand la chance est au rendez-vous, on peut faire de jolies découvertes.
Tout le monde connait Ulysse et son incroyable Odyssée contée par Homère. C’est dans le chant XII qu’il est confronté aux redoutables Sirènes. Ces créatures, présentées comme des chimères musiciennes, sont dotées d’un pouvoir terrible : elles mènent à la perdition les équipages qui les écoutent, attirés par leurs chants accompagnés de lyres et de flutes. Ainsi vaisseaux et gens de mer finissent leurs périples sur les récifs, puis sont dévorés par ces gloutonnes femelles ailées.

La suite >>>>>


Distant Island Lady FBDistant Island Lady

Composition pour : Piano  – Basse Fretless

Une île empreinte de mythologie. Il m’eût fallu le talent de l’écrivain Lawrence Durrell* pour la décrire, si toutefois l’occasion d’y aller s’était présentée. Dès lors, je l’ai façonnée avec les souvenirs d’icelles que j’ai eu la chance de visiter.  Elle, mon amie, je vous en ai déjà parlé. Nous nous sommes rencontrés dans le village du Revest-les-Eaux, commune sise au nord de Toulon, derrière le Mont-Faron. Nous avons travaillé sur le poème d’Odysséas Elytis « L’Ode à Santorin », un lieu remarquable, quant à son histoire.

La suite >>>>>


No ones dancing FBNo One’s Dancing

Composition pour : Piano – Basse Fretless – Batterie – Saxophone Soprano.
 
Pourtant, si !
En 1518, à Strasbourg, une épidémie de danse (chorémanie) s’est déclarée. Étrange phénomène ; des centaines de personnes se sont mises à danser dans les rues jusqu’à l’épuisement et parfois la mort.
C’est un cas d’hystérie collective que l’on désigne comme « manie dansante » ou « épidémie de danse de Saint-Guy »
Paracelse nomma cette maladie « chorée » et refusa toute implication surnaturelle à sa cause.
 

The Headlong Rush FBThe Headlong Rush

Composition pour : Piano – Vibraphone – Clarinette Basse – Clarinette – Timbales (musique classique) – Caisse Claire.

Le monde est en souffrance.Les espèces disparaissent, le climat est en passe de s’emballer et la population ne cesse de croître. Le 15 novembre 2022, elle atteindra le seuil des 8 milliards d’êtres humains. En 1927, nous n’étions que deux milliards, fulgurante et inquiétante augmentation démographique. Pourtant, nous continuons à produire et à consommer avec l’utopie d’une croissance infinie sur un monde fini.

La suite >>>>>


Ultimate Chapter FB

The Ultimate Chapter

Composition pour : Piano – Contrebasse – Fender Rhodes.
C’est la fin d’un voyage, un retour à cette réalité dont on a pu s’écarter durant l’écriture. Toujours le questionnement : quand adviendra enfin la prochaine pérégrination et quelles contrées n’ai-je encore su explorer ? L’appréhension du syndrome de la feuille blanche aura bientôt son vertige avec la crainte que toutes futures idées soient systématiquement piteuses.

Octavie

Una passeggiata notturna a Napoli

Composition pour Piano.

Quand il me plait d’imaginer Gérard de Nerval arpentant les venelles Napolitaine au bras de cette énigmatique brodeuse ; « une jeune femme qui vous ressemblait »…
Le lacrima-christi, c’est bien connu, vous fait voir des jeunes filles anglaises à tous les coins de rues… Cependant, il semblerait qu’il n’y eut qu’une seule Octavie…
 
 

🎼 Un poème d'Odysséas Elytis interprété par Katerina OikonomidiL’Ode à Santorin, interprétée par Katerina Oikonomidi

+

«Le poème d’Odysséas Elytis dit en Grec, sur  Santorini musique conséquemment adaptée, m’a paru être l’aboutissement d’un projet artistique convainquant.»
+
+
Ένιωσα, κατά συνέπεια, ότι αυτό το ποίημα ειπωμένο στα ελληνικά πάνω σε αυτή τη μουσική θα ήταν το επιστέγασμα ενός πειστικού καλλιτεχνικού έργου.

📷 Lovisolo Frank 29 propositions pour faire fi de la réalité

Art numérique composé à l’aide d’algorithmes d’apprentissage automatique sur une base photographique.

Changement de ton pour cette série où le peu de réalité qu’il subsistait dans les deux précédentes a été supprimé, au profit de la phrase de programmation qui doit guider le logiciel dans ce qu’il doit accomplir.

Après quelques essais infructueux, j’ai pu appréhender ce qu’elle interprète avec sa matérialité algorithmique.
J’ai testé le français, mais l’engin patine un peu quant à la syntaxe française et ces circonvolutions.

Lovisolo Frank 📷 28 Métamorphoses surnaturalistes omnicolores

Art numérique composé à l’aide d’algorithmes d’apprentissage automatique sur une base photographique.
Dans cette suite, il y a des trains gares, grues, routes et industries, en France, en Russie et en Italie. Des prises de vue furtives en adéquation avec l’exercice numérique.

Des images saisies le plus souvent en roulant, comme dans cet article : « Paysages en roulant », passées subséquemment dans le triturateur à virtualité neuronale

La suite >>>>>

 

📷Disco Diffusion  - Lovisolo Frank 30 Transmutations empiriquement surréelles

Art numérique composé à l’aide d’algorithmes d’apprentissage automatique sur une base photographique.  

J’exerce la photographie depuis quelques années maintenant et il me plait, durant mes baguenaudes, à récolter des souvenirs en images qui peuvent, s’il y a un intérêt, donner lieu à une suite.

Mais, ce qui m’inspire le plus, ce sont les photographies numériquement modifiées en images…

La suite >>>>>

 


📷Nice - Promenade des Anglais - Lovisolo Frank L’illusion temporelle d’une perspective en échos 3 : Nice

C’est sous la bruyance du conflit en Ukraine que j’écris.
Bien que l’affrontement reste encore loin, il y a des signes évidents que la situation est inquiétante ; la rade de Toulon est vide. Les navires ont quitté leurs quais. C’est très étrange, je ne n’avais jamais vu la ville dépourvue des ses bateaux.

Ce n’est pas une période facile : de l’antivirus à l’anti-vie Russe il n’avait qu’un pas et l’apprenti-Staline l’a franchi. Derechef la guerre, en Europe, est de retour. 
 

Aix en Provence - Lovisolo Frank

📷 Illusion temporelle d’une perspective en échos 2 : Aix en Provence

…Le parcours demeure stochastique bien que l’on sente un certain déterminisme dans l’assurance de mes pas.
Je vais là où la lumière et ce qui deviendra image me plaisent.

C’est d’autant plus facile que cette ville m’est familière. Conséquemment, du coup si vous préférez, aucun point de repère n’est nécessaire.

Ainsi, après quatorze kilomètres, j’ai accompli ma moisson photographique.

La Suite >>>>>


 
A propos de l’exposition Jean Aicard et la grande Guerre et la projection de mon film «les danseurs du chemin des dames»

_______________

Les-danseurs-du-chemin-des-dames-Lauriers - Lovisolo Frank 🎥 Les Danseurs du Chemin des Dames – Vidéo

Frank César Lovisolo - Lovisolo Frank
 C’est une danse, une danse de lutte à vie pour semer la mort, une danse avec les camarades et la camarde. Une danse sur le tempo du patriotisme au ton de l’héroïsme sur fond de boucherie.
Les orchestres se font face, mais les chefs à la cravache sont eux bien à l’abri risquant tout au plus une céphalée, vite soignée d’une médaille, qu’un éclat d’obus.
Quand le feu et le bruit ont fait leurs vendanges et se sont repus de bras et de jambes, il vient l’obusite.

Le «shell shock», bien avant le rock,une autre danse commence et il sera difficile d’inviter tant les visages sont ravagés et les âmes brisées.

La Suite >>>>>

Le texte de mon intervention :

Je remercie la mairie de Toulon qui a permis cette projection dans ce lieu chargé d’histoire.

Lovisolo Frank César artiste Toulonnais - Jean-Pascal Faucher - Colette Gluck - Rémy Kertenian

Frank César Lovisolo – Jean-Pascal Faucher – Colette Gluck – Rémy Kertenian

Colette Gluck, Remy Kertenian et Jean-Pascal Faucher de m’avoir fait confiance quant à l’œuvre présentée et
les Gens du Musée et l’équipe technique de Toulon qui m’ont beaucoup aidé.
Et je remercie Mr Jean Aicard de m’accueillir dans sa maison.
Je tiens aussi à citer Dominique Juan du magazine Côte qui m’a toujours soutenu dans mon travail.

À propos du film, je tiens à vous dire qu’il n’est pas historique, je ne suis pas historien.

C’est un hommage à ces pauvres gens pris dans une tourmente plus que souvent de très loin concernés.

 

L’histoire de ce film a commencé par l’obusite ce syndrome de guerre qui provoque une perte de contrôle psychique tant le traumatisme issu de la peur de la mort, des bruits de la mort, des odeurs de la mort et, certainement, la culpabilité, de la survivance étaient si présents.

Ce film est un cauchemar, une réminiscence du passé.

Un cauchemar infini qui ne cesse de nous hanter, tant les guerres nous font peur.
Quant aux danseurs, il y a ceux qui, au rythme des coups de feu, évitaient ou non les balles et les obus, ceux qui, raison perdue, dansaient, dans les hôpitaux, au tempo du traumatisme et les survivants qui, au fond de leurs lits, agitaient leurs bras leurs jambes, croyants, dans leurs hallucinations nocturnes, qu’il fallait encore fuir cette camarde qui depuis les poursuit, nous poursuit…

Enfin, un très grand merci à Ingrid Tedeschi qui a prêté, pour ce film, sa voix à la poétesse Cécile Perrin…

OFFICIAL SELECTION Starlight Film Awards 2019 OFFICIAL SELECTION Cefal film festival 2019 2019 OFFICIAL-SELECTION---BIDEODROMO-International-Experimental-Film-and-Video-Festival---2019 OFFICIAL SELECTION Music Shorts Film Festival 2019
OFFICIAL SELECTION The Lift Off Sessions 2019 BlkLaurelsFirstTimeSessions First Time Filmmakers Sessions 2019 laurel with background OFFICIAL SELECTION intimalenteintimatelens film festival 2019 01

Voir le Film >>>>>

    VOIR LA PAGE DES FESTIVALS    

 

63 Commentaires

  1. ça l’fait grave !(même si relu 3 fois « À propos de la musique et des images » !)

  2. Frank Lovisolo-Guillard

    Merci ! Que trois fois ? 🙂

  3. Re bonjour, Franck (si vous me permettez de vous appeler par votre prénom),
    Je viens de me connecter sur votre blog pour découvrir votre travail.
    (J’ai accepté, hier, de devenir votre contact sur Viadeo sur la base de votre profil, mais n’avais rien écouté de vous : question de timing).
    Ma première réaction tient en deux mots : QUEL TALENT !!
    Passé ensuite ce premier…choc, voici, à brûle-pourpoint, et dans le désordre, ce qui me vient à l’esprit :
    – une imagination absolument foisonnante, débordante !
    Critère important, à mes yeux, pour un créateur.
    Car certains utilisent et ré-utilisent toujours les mêmes « recettes »…et en deviennent vite « fatiguants ». Par là-même, ils suscitent le désintérêt de l’auditeur.
    – du métier
    L’imagination à elle seule n’est pas suffisante…Au contraire, je crois qu’elle se libère davantage au suivi de certaines règles, certaines contraintes, établies au départ dans l’esprit du compositeur…
    On sent par ailleurs chez vous une connaissance solide des règles d’écriture, nécessaire, et absolue, à mon avis, dans tout travail de ce genre.
    – un appétit inouï de découverte : en effet, dans les domaines que vous explorez, peu de prédécesseurs…Des collègues, éventuellement…Mais tout de même…
    – une profondeur dans le propos
    Et, immense qualité, une profondeur qui est bien réelle, qui n’est pas feinte…
    Voilà…
    J’ai tout de même eu un regret (vous allez bondir : « lequel ? », mais rassurez-vous tout de suite…!) : je n’ai pu écouter tous les extraits de votre bolg, certains ayant appramment du mal à fonctionner techniquement parlant. Tout au moins pour moi (les premiers…). Et, surtout pour le tout premier, au propos TRES alléchant, c’est frustrant !!!!
    Tenez-moi au courant de vos travaux par le biais de votre mail-list, ils m’intéressent.
    (D’autant que, comme vous, je m’intéresse à d’autres domaines artistiques que la musique…).
    Avec mes plus vifs encouragements,
    Hélène

  4. Y’as quand même bien de la chance d’être logé par Monseigneur D. !

  5. Comment un artiste peut-il en même temps être, sur les fils de commentaires des sites d’actualités, un chantre de la bien-pensance bobo débile ?

  6. ahh.. enfin une, de la musique ! et que je n’ai pas en stock..

  7. Un petit coucou en passant par là presque par hasard.
    Que vive la création !

  8. Enfin de la musique et des images sans ce conformisme ahurissant des artistes.
    C’est un réel plaisir de voyager dans un univers qui n’est pas pollué par les prétendus « analystes » de l’art et où on ne sent pas l’idéologie réductrice des écoles d’art et des conservatoires…
    Merci pour ce regard infini sur Nous…

  9. Jean-Pierre Hérault

    Très beau site avec un esprit encyclopédique !
    Bravo

  10. j adore

  11. C’est beau:le spectacle, les gens en paix dans leur diversité et avec l’art et la sensibilité du narrateur photographe et la musique…

  12. Merçi de nous distiller ces touches de poésie. Elles éclairent mon quotidien…

  13. S’en est ou le projet de permi de construction et inauguration? pour le project a la seyne du complexe Ateliers Mécaniques?

  14. Votre production est remarquable, sobre mais diablement léchée. C’est un enchantement à bien des niveaux, on ressort de chaque « séance » (car c’est d’un véritable spectacle qu’il s’agit, d’une représentation) grandi, enrichi, émerveillé … Bravo et merci pour vos propositions (les bandes-son … !)

  15. Moi, qui pourtant te connais si bien, je te découvre tous les jours avec enchantement.

  16. Frank je suis sous le charme et encore plus…
    Merci de nous offrir cette richesse.

  17. I’ve been surfing on-line greater than three hօurs these days,
    yet I by no means found ɑny interesting агticle like yours. It’s ⅼovely value enough for me. Personally, if
    all web owneг and bloggerѕ made good content material as you did, the web сan Ьe much more useful than ever before.
    « Dreams have as much influence as actions. » by Stephane Mallarme.

  18. Jean Michel Fournier

    Superbe site !

  19. Bravo pour la créativité de votre travail…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.