► Bienvenue – Welcome ◄-► Quoi de neuf – What’s News ◄

Reading Time: 12 minutes

très vague📷 Tout ceci demeure, finalement, très vague

Ce doit-être une obsession !

Tant qu’à photographier les vagues que de relire Lautréamont et plus particulièrement cette ode à l’océan des Chants de Maldoror, ces vieux océans auquel est reliée, par deux fois, la mer méditerranée.
Deux fois, car la péninsule Ibérique s’éloigne du continent africain à Gibraltar, l’autre, car les hommes ont déchiré, pour un usage maritime et mercantile, le désert : De Port-Saïd au « Grand Lac Amer » puis, plus loin, le golfe de Suez, le golfe d’Aden dans la mer d’Arabie et, pour finir, cet antique océan Indien.

Ceci ne précisant pas toutefois pourquoi il ne reste que du bleu et du vert dans cette série photographique vaguement glaciale !

Je laisse, ainsi, le spectateur pugnace dans l’expectative d’une possible et positive explication !

La suite >>>>>


images fixes📷La confidence des images fixes 

Série en 24 épisodes de 7777 millisecondes

 

L’œuvre d’art devient une confidente quand la spectatrice, le spectateur écoutent ce qu’elle ne leur dit pas sur l’instant.
Il attendra, devant les images fixes avec leurs indécelables oscillations, le chambardement émotif qu’elles provoqueront ou pas.
 
À ce moment-là, possiblement, de sous les couleurs poindra, outre la mnémotechnie propre aux images photographiques, une déraison poétique…
 
 

 


portail en fer rouillé📷 Paysages féeriques d’un portail en fer rouillé.

Pour une ancienne porte qui ouvre sur la mer, un passage de fer peint en vert.

J’espère que le propriétaire de cette porte indubitablement centenaire appréciera mes paysages chimériques pacifiquement prélevés  sur son auguste porte tant oxydée…

Elle se désagrège de jours en jours et je l’entrevoit quasiment irréparable et, même si, elle y perdrait son authentique charme de vieille dame de fer et de mer.

La suite >>>>>

 


Lovisolo artiste Toulonnais📷 Kamacitrons – Soixante postures acidulées avec mamelons et pédoncules distordus.

 

Quelle chance !!! Si !Mon citronnier à rencontré Aceria sheldoni.

Communément appelé acarien des bourgeons d’agrumes…

Si bien rencontré que l’acarien, bougre et farceur, a provoqué quelques changements dans l’architecture ancestrale de mes citrons, le matin, fortement pressés et appréciés…

 

La suite >>>>>


« Et le centre était une mosaïque d’éclats, une espèce de dur marteau cosmique, d’une lourdeur défigurée, et qui retombait sans cesse comme un front dans l’espace, mais avec un bruit comme distillé. Et l’enveloppement cotonneux du bruit avait l’instance obtuse et la pénétration d’un regard vivant. »

Pages ( 4 sur 6 ): « Précédent123 4 56Suivant »

30 Commentaires

  1. ça l’fait grave !(même si relu 3 fois “À propos de la musique et des images” !)

  2. Frank Lovisolo-Guillard

    Merci ! Que trois fois ? 🙂

  3. Re bonjour, Franck (si vous me permettez de vous appeler par votre prénom),
    Je viens de me connecter sur votre blog pour découvrir votre travail.
    (J’ai accepté, hier, de devenir votre contact sur Viadeo sur la base de votre profil, mais n’avais rien écouté de vous : question de timing).
    Ma première réaction tient en deux mots : QUEL TALENT !!
    Passé ensuite ce premier…choc, voici, à brûle-pourpoint, et dans le désordre, ce qui me vient à l’esprit :
    – une imagination absolument foisonnante, débordante !
    Critère important, à mes yeux, pour un créateur.
    Car certains utilisent et ré-utilisent toujours les mêmes “recettes”…et en deviennent vite “fatiguants”. Par là-même, ils suscitent le désintérêt de l’auditeur.
    – du métier
    L’imagination à elle seule n’est pas suffisante…Au contraire, je crois qu’elle se libère davantage au suivi de certaines règles, certaines contraintes, établies au départ dans l’esprit du compositeur…
    On sent par ailleurs chez vous une connaissance solide des règles d’écriture, nécessaire, et absolue, à mon avis, dans tout travail de ce genre.
    – un appétit inouï de découverte : en effet, dans les domaines que vous explorez, peu de prédécesseurs…Des collègues, éventuellement…Mais tout de même…
    – une profondeur dans le propos
    Et, immense qualité, une profondeur qui est bien réelle, qui n’est pas feinte…
    Voilà…
    J’ai tout de même eu un regret (vous allez bondir : “lequel ?”, mais rassurez-vous tout de suite…!) : je n’ai pu écouter tous les extraits de votre bolg, certains ayant appramment du mal à fonctionner techniquement parlant. Tout au moins pour moi (les premiers…). Et, surtout pour le tout premier, au propos TRES alléchant, c’est frustrant !!!!
    Tenez-moi au courant de vos travaux par le biais de votre mail-list, ils m’intéressent.
    (D’autant que, comme vous, je m’intéresse à d’autres domaines artistiques que la musique…).
    Avec mes plus vifs encouragements,
    Hélène

  4. Y’as quand même bien de la chance d’être logé par Monseigneur D. !

  5. Comment un artiste peut-il en même temps être, sur les fils de commentaires des sites d’actualités, un chantre de la bien-pensance bobo débile ?

  6. ahh.. enfin une, de la musique ! et que je n’ai pas en stock..

  7. Un petit coucou en passant par là presque par hasard.
    Que vive la création !

  8. Enfin de la musique et des images sans ce conformisme ahurissant des artistes.
    C’est un réel plaisir de voyager dans un univers qui n’est pas pollué par les prétendus “analystes” de l’art et où on ne sent pas l’idéologie réductrice des écoles d’art et des conservatoires…
    Merci pour ce regard infini sur Nous…

  9. Jean-Pierre Hérault

    Très beau site avec un esprit encyclopédique !
    Bravo

  10. j adore

  11. C’est beau:le spectacle, les gens en paix dans leur diversité et avec l’art et la sensibilité du narrateur photographe et la musique…

  12. Merçi de nous distiller ces touches de poésie. Elles éclairent mon quotidien…

  13. S’en est ou le projet de permi de construction et inauguration? pour le project a la seyne du complexe Ateliers Mécaniques?

  14. Votre production est remarquable, sobre mais diablement léchée. C’est un enchantement à bien des niveaux, on ressort de chaque “séance” (car c’est d’un véritable spectacle qu’il s’agit, d’une représentation) grandi, enrichi, émerveillé … Bravo et merci pour vos propositions (les bandes-son … !)

  15. Moi, qui pourtant te connais si bien, je te découvre tous les jours avec enchantement.

  16. Frank je suis sous le charme et encore plus…
    Merci de nous offrir cette richesse.

  17. I’ve been surfing on-line greater than three hօurs these days,
    yet I by no means found ɑny interesting агticle like yours. It’s ⅼovely value enough for me. Personally, if
    all web owneг and bloggerѕ made good content material as you did, the web сan Ьe much more useful than ever before.
    “Dreams have as much influence as actions.” by Stephane Mallarme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *