Trois imposteurs – Composition Musicale ElectroAthéiste et Libertaire

Partager - Share

Trois imposteurs

Illustration musicale pour le traité des Trois imposteurs. Musique ElectroAthéiste.
Music composition for the Treatise of the Three Impostors. Music ElectroAtheist.
ComRouge
Musique expérimentale pour Piano préparé, Vibraphone, Percussions, Synthétiseur, Voix et Waterphone….
Trois imposteurs - Lovisolo - Athéisme
ALAIN, JEAN D’ALEMBERT, WOODY ALLEN, ANAXIMANDRE DE MILET, LOUIS ARAGON, L’ARETIN, MARQUIS D’ARGENS, ARISTOTE, KAREN ARMSTRONG, AVERROES, FRANCIS BACON, MIKHAIL BAKOUNINE, GEORGES BATAILLE, PIERRE BAYLE, SIMONE DE BEAUVOIR, BALTHAZAR BEKKER, INGMAR BERGMAN, HENRI BERGSON, CLAUDE BERNARD, PAUL BERT, PIERRE BERTHELOT, LEON BLUM, JEAN BOCCACE, JEAN BODIN, BOECE, ABBE BOUCHARD, HENRI DE BOULAINVILLIERS, JACQUES BOUVERESSE, ARISTIDE BRIAND, PAUL BROCA, THOMAS BROWN, GIORDANO BRUNO, LEON BRUNSCHVICG, GEORGES-LOUIS BUFFON, FERDINAND BUISSON, LUIS BUNUEL, CALLIMAQUE, ALBERT CAMUS, RUDOLF CARNAP, LAZARE CARNOT, CASANOVA, CATULLE, FRANÇOIS CAVANNA, LOUIS-FERDINAND CELINE, CELSE, JEAN-PIERRE CHANGEUX, PIERRE CHARRON, CHRISTINE DE SUEDE, CICERON, EMIL CIORAN, GEORGES CLEMENCEAU, JEAN-BAPTISTE CLEMENT, ANACHARSIS CLOOTS, EMILE COMBES, AUGUSTE COMTE, ANDRE COMTE-SPONVILLE, ABBE DE CONDILLAC, MARQUIS DE CONDORCET, BENEDETTO CROCE, CYRANO DE BERGERAC, CHARLES DARWIN, RICHARD DAWKINS, DEMOCRITE, DIAGORAS L’ATHEE, DENIS DIDEROT, DIOGENE LE CYNIQUE, ETIENNE DOLET, CESAR CHESNEAU DUMARSAIS, EMILE DURKHEIM, ALBERT EINSTEIN, SERGUEÏ EISENSTEIN, EMPEDOCLE, FRIEDRICH ENGELS, ERASME, EVHEMERE, FEDERICO FELLINI, JULES FERRY, LUDWIG FEUERBACH, JOHANN GOTTLIEB FICHTE, EUGEN FINK, FONTENELLE, BENJAMIN FRANKLIN, FREDERIC II, SIGMUND FREUD, CLAUDE GALIEN, LEON GAMBETTA, GASSENDI, ANDRE GIDE, GORGIAS, THOMAS HARDY, EDUARD VON HARTMANN, STEPHEN HAWKING, MARCEL HEBERT, HEGEL, MARTIN HEIDEGGER, HEINRICH HEINE, CLAUDE HELVETIUS, ERNEST HEMINGWAY, HERACLITE, EDOUARD HERRIOT, HIPPOCRATE, AYAAN HIRSI ALI, CHRISTOPHER HITCHENS, THOMAS HOBBES, BARON D’HOLBACH, MICHEL HOUELLEBECQ, ALPHONSE HUMBERT, DAVID HUME, ALBERT JACQUARD, HENRY JAMES, KARL JASPERS, JEAN JAURES, THOMAS JEFFERSON, JAMES JOYCE, CARL GUSTAV JUNG, EMMANUEL KANT, OMAR KHAYYAM, MICHEL DE L’HOSPITAL, GUY DE LA BROSSE, JEAN DE LA FONTAINE, LA METTRIE, FRANÇOIS DE LA MOTHE LE VAYER, HENRI LABORIT, PAUL LAFARGUE, MARQUIS DE LAPLACE, PIERRE LAROUSSE, LENINE, GOTTHOLD EPHRAIM LESSING, LUCIEN LEVY-BRUHL, EMILE LITTRE, JOHN LOCKE, ALFRED LOISY, HOWARD PHILLIPS LOVECRAFT, LUCIEN DE SAMOSATE, LUCRECE, NICCOLO MACHIAVEL, GIULIO MANCINI, MAO ZEDONG, JEAN-PAUL MARAT, SYLVAIN MARECHAL, CHRISTOPHER MARLOWE, KARL MARX, GUY DE MAUPASSANT, MAURICE MERLEAU-PONTY, JULES MICHELET, JOHN STUART MILL, COMTE DE MIRABEAU, MOLIERE, JACQUES MONOD, MICHEL DE MONTAIGNE, TASLIMA NASREEN, MAURICE DE NASSAU, FRIEDRICH NIETZSCHE, MICHEL ONFRAY, JOSE ORTEGA Y GASSET, GEORGE ORWELL, THOMAS PAINE, PIER PAOLO PASOLINI, PETRONE, LUIGI PIRANDELLO, JACQUES PREVERT, ABBE PREVOST, PROTAGORAS, PIERRE-JOSEPH PROUDHON, PYRRHON, FRANÇOIS RABELAIS, RAVACHOL, ERNEST RENAN, MAXIMILIEN ROBESPIERRE, JEAN ROSTAND, JEAN-JACQUES ROUSSEAU, SALMAN RUSHDIE, BERTRAND RUSSELL, MARQUIS DE SADE, SAINT-EVREMOND, SAINT-JUST, JEAN-PAUL SARTRE, VICTOR SCHOELCHER, ARTHUR SCHOPENHAUER, MICHEL SERVET, SEXTUS EMPIRICUS, SHAFTESBURY, SOCRATE, BARUCH SPINOZA, MAX STIRNER, HIPPOLYTE TAINE, THEODORE L’ATHEE, MARK TWAIN, PAUL VALERY, FRANCISCO VAN DEN ENDEN, RAOUL VANEIGEM, VARRON, THEOPHILE DE VIAU, GIAMBATTISTA VICO, VOLTAIRE, MAX WEBER, ADAM WEISHAUPT, ALFRED NORTH WHITEHEAD, LUDWIG WITTGENSTEIN, EMILE ZOLA [1]

Quelques-uns, de leur vie, ont payé de vouloir transmettre la lumière.

Trois imposteursL’Art de ne croire en rien suivi du Livre des trois imposteurs

Préface de : Raoul Vaneigem – Editions : Rivages

On trouvera ici les témoignages de Thomas Scoto, de Herman de Rijswijck, de Jacques Gruet, de Noël Journet, de Christopher Marlowe et de Geoffroy Vallée, pendu en 1574 pour avoir écrit Le Fléau de la foi, jadis cité sous le titre de L’Art de ne croire en rien. L’histoire de ce qu’on appelle une pensée libertine et impie contribue à rectifier l’opinion, généralement reçue, d’une époque où la foi et l’esprit religieux régnaient sans partage.
Ouvrage mythique qui hanta la conscience d’un Moyen Age prétendument chrétien, le Livre des trois imposteurs a-t-il circulé clandestinement à l’état de manuscrit du Xe au XVIe siècle ? Les deux versions que nous publions ont été rédigées, l’une vers 1668, l’autre en 1713, dans un esprit qui annonce la critique antireligieuse du baron d’Holbach. Depuis Abu Tahir, qui proclama : “En ce monde, trois individus ont trompé les hommes : un berger, un guérisseur et un chamelier”; l’accusation d’imposture à l’encontre de Moïse, de Jésus et de Mahomet se trouve plus d’une fois attestée comme un défi à l’oppression religieuse alors omniprésente.

Wikipedia Traité des_trois_imposteurs


Sylvain Maréchal (1750-1803)  Dictionnaire DES ATHÉES ANCIENS ET MODERNES (1833)

image-product-19

Avis de l’éditeur : 

Le dictionnaire des Athées anciens et modernes, le plus recherché et le plus extraordinaire des ouvrages de Sylvain Maréchal ne se trouve plus aujourd’hui ; on ne le voit plus que dans quelques bibliothèques particulières, encore est-il rare de l’y rencontrer avec les deux suppléments de Lalande, qui ne furent imprimés qu’à un très petit nombre et distribués seulement aux amis de l’auteur ; aussi il nous eût été difficile de réunir le tout sans la communication précieuse qui nous a été faite d’un exemplaire destiné depuis longtemps par Maréchal lui-même, à une seconde édition et contenant à la fois plusieurs articles inédits qui devaient y prendre place, l’indication d’un nouvel ordre à adopter et la clef des noms qui dans la première avaient été abrégés. Lire la Suite et le livre >>>>>

MarechalPierre Sylvain Maréchal, né le 15 août 1750 à Paris, et mort le 18 janvier 1803 à Montrouge, est un écrivain, poète et pamphlétaire français. Militant républicain, précurseur de la grève générale et de l’anarchisme, il participa avec Gracchus Babeuf à la conjuration des Égaux.

Voulant délivrer l’homme de toute servitude, Sylvain Maréchal, « l’homme sans Dieu », est sans doute l’un des plus fervents partisans de l’athéisme durant la Révolution.

“Le peuple la reçoit [la religion] sur parole. Il est catholique, comme il serait athée si ses ancêtres l’eussent été.  Dieu ressemble à ces vieux meubles qui, loin de servir, ne font qu’embarrasser, mais que l’on se transmet de la main à la main, dans les familles, et que l’on garde religieusement, parce que le fils l’a reçu de son père, et son père de son aïeul.”
(Sylvain Maréchal / 1750-1803)

 

Trois imposteurs - Dictionnaire des athées, agnostiques, sceptiques et autres mécréants Dictionnaire des athées, agnostiques, sceptiques et autres mécréants

MinoisGeorges MINOIS (Auteur), André Comte-Sponville (Préface)

Résumé :

« Il y a plusieurs façons de ne croire en aucun dieu. On peut douter de tous, juger que la question de leur existence est indécidable, ou encore affirmer leur inexistence. Cela définit trois positions différentes : le scepticisme, l’agnosticisme, l’athéisme. Ce qui les rapproche ? De n’être pas religieuses. A la question “Croyez-vous en Dieu ?”, les partisans de l’un ou l’autre de ces trois courants peuvent en effet, en toute rigueur, apporter la même réponse : « Non. » C’est ce qui justifie que Georges Minois ait pu les rassembler dans un même et remarquable dictionnaire : tous sont des mécréants, si l’on entend par là, conformément à l’usage, quelqu’un qui ne croit pas en Dieu.
L’athéisme n’est pas une doctrine. On serait bien en peine de trouver une seule thèse positive qui soit commune à tous ses partisans, ou même à la plupart d’entre eux. C’est qu’ils ne s’accordent que sur ce qu’ils refusent. Ils n’ont en commun qu’une seule thèse, purement négative, que leur nom résume (athéos: “sans Dieu”) et qui suffit à les définir : ils pensent que Dieu, ou les dieux, n’existent pas. Pourquoi ? Comment ? Avec quels arguments ? Contre quels adversaires ? C’est ce que ce monumental dictionnaire – d’autant plus impressionnant qu’il est l’oeuvre d’un seul auteur – permet d’explorer. (C’est un travail considérable, qui vient à son heure. Il était urgent, face à ce qu’on appelle parfois le “retour du religieux” et qui prend trop souvent la forme d’une montée des fanatismes, de faire entendre d’autres voix, qui sont de liberté, de lucidité, de révolte et d’incroyance. » André Comte-Sponville

Note de l’éditeur :

Trois imposteurs - Lovisolo - Athéisme« A-théisme » : la construction même du mot porte la marque de la négativité. Les athées penseraient essentiellement « contre » la religion, et se placeraient d’eux-mêmes en marge de l’histoire de la pensée. Isolés, solitaires, leur parole ferait figure d’anecdote sans postérité. Pour démontrer qu’au contraire, l’athéisme a de tout temps constitué une vision du monde cohérente, fertile et largement partagée, l’historien Georges Minois leur dédie un monumental dictionnaire qui va d’Anaximandre de Milet à Émile Zola en passant par Socrate, Voltaire, Aragon ou encore Woody Allen, ainsi que des dizaines de figures méconnues. Il apporte par là une contribution précieuse à l’histoire de la pensée. Georges Minois, né en 1946, historien français spécialiste notamment d’histoire religieuse, compte à son actif une impressionnante bibliographie, qui comporte notamment les titres suivants : Histoire du mal de vivre. De la mélancolie à la dépression (La Martinière, 2003), Les Origines du mal. Une histoire du péché originel (Fayard, 2002), Histoire de l’athéisme. Les incroyants dans le monde occidental des origines à nos jours (Fayard, 1998), Histoire de l’avenir. Des prophètes à la prospective (Fayard, 1996), Censure et culture sous l’Ancien Régime (Fayard, 1995), L’Église et la Science. Histoire d’un malentendu (2 vol., Fayard, 1990-1991)… Il a publié en 2009 chez Albin Michel une étude sur Le Traité des trois imposteurs : histoire d’un livre blasphématoire qui n’existait pas.

Trois imposteurs

Illustration sise pour les Trois Imposteurs

Trois Imposteurs Trois Imposteurs Trois Imposteurs Trois Imposteurs.

A propos Frank Lovisolo-Guillard

Frank Lovisolo est un réalisateur multimédia demeurant à Toulon (France).
Compositeur de musique, il s’est intéressé à l’image pour illustrer ses œuvres musicales.
Frank Lovisolo is a multimedia film-maker who lives in Toulon (France)
He is also a music composer and has always taken an interest in visual representation to illustrate his musical works.

Lien pour marque-pages : Permaliens.

12 Commentaires

  1. Ben dis donc, c’est un putaing d'”outing” que cette sortie du placard – en bonne compagnie, faut dire ! Donc, on n’est pas tout seuls, loin s’en faut, même chez les vivants – qui ne parlent pas souvent sur la “chose”. Ne pas oublier qu’il y a encore une bonne quinzaine de pays dans le monde où l’athéisme est passible de la peine de mort – pays musulmans, faut-il le préciser ? Car des Trois imposteurs et de leurs tristes émules, le chamelier est encore plus grave que les deux autres, c’est dire ! Plus graves surtout ses adorateurs et encore plus ses sbires au pouvoir, qui font régner la terreur, assujettissent les peuples par le bras armé des mâles qui soumettent les enfants, écrasent les femmes, bref nient la vie.
    Ta compo : elle aussi est grave, mais dans l’autre sens, et à l’image sonore de ces trois Graves bien caverneux. Allez, ça fait du bien, cette résistance à l’Obscur !

  2. Cette partition n’annonce pas l’apoca, elle me plait moult.
    Où peut-ton lire le traité des trois Imposteurs ?
    Saludos
    Rémy

  3. Bravo pour votre travail !

  4. Pour ma part, je n’honorerai pas : Clemenceau, le briseur de grèves et persécuteur du 17ème de Ligne, Freud l’imposteur, Heidegger le nazi, Houellebecq le pessimiste, Lénine le fossoyeur de la révolution, Mao Zedong le criminel par millions, Sade le sadique, Sartre le charlatan, Staline le tyran sanguinaire. Et j’ajouterai La Boétie, entre autres…

  5. Bonne musique, Frank, merci ! J’aime ces ronds têtus dans les airs, ces appliques à étendre le temps, ces touffes de bruits synchrones et bourrus, ces battages pulsés de plots tendus et la chute qui s’ébat comme une eau poussée par le vent.

  6. Frederic Herbert

    Et bien… Si vous n’êtes pas militant athéiste ! 🙂
    Bravo! Il faut du courage dans cette période où l’obscurantisme fait surface !
    ( Bien vu la musique ElectroAthéiste ! Un humour que l’on aimerait plus répandu aujourd’hui où l’autocensure est loi 🙂 🙂 🙂 🙂 )

Répondre à Gian Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *