Lost – Antonin Artaud

Partager - Share
Antonin Artaud 
 
ComGris
Composition pour: Piano, Basse Fretless et Synthétiseur en lecteur de séquence.

Qui n’a été terrifié par cette idée qu’il allait un jour oublier sa vie ? Antonin Artaud

Antonin Artaud - lovisolo

Antonin Artaud“Moi, Antonin Artaud, je suis mon fils, mon père, ma mère et moi”, je suis, et nul autre que moi ne peut pour moi s’imaginer, s’identifier, se définir, “se répondre à soi”, je suis, et je le sais, seul responsable absolu de moi-même, et cette responsabilité, ce que je sais aussi, c’est que je suis par ailleurs celui pour qui elle est l’impossible absolu, ce qu’aussi je sais en effet, c’est qu’il y a en moi “un effondrement central de l’âme”, il y a en moi “une maladie qui touche à l’essence de l’être et à ses possibilités centrales d’expression, et qui s’applique à toute une vie”, il y a en moi “un quelque chose qui détruit ma pensée, un quelque chose qui ne m’empêche pas d’être ce que je pourrais être, mais qui me laisse, si je puis dire, en suspens”, il y a ce qui fait qu’en vérité “je suis au-dessous de moi-même, je le sais”.

Antonin Artaud
 
Théâtre de la cruauté - Antonin Artaud - Lovisolo

Théâtre de la cruauté ( Antonin Artaud )

Antonin Artaud, né Antoine Marie Joseph Paul Artaud, à Marseille, le et mort à Ivry-sur-Seine le , est un théoricien du théâtre, acteur, écrivain, essayiste, dessinateur et poète français.

La poésie, la mise en scène, la drogue, les pèlerinages, le dessin et la radio, chacune de ces activités a été un outil entre ses mains, « un moyen pour atteindre un peu de la réalité qui le fuit ».
Toute sa vie, il a lutté contre des douleurs physiques, diagnostiquées comme issues de syphilis héréditaire, avec des médicaments, des drogues. Cette omniprésence de la douleur influe sur ses relations comme sur sa création.
Il subit aussi des séries d’électrochocs lors d’internements successifs, et il passe les dernières années de sa vie dans des hôpitaux psychiatriques, notamment celui de Rodez. Si ses déséquilibres mentaux ont rendu ses relations humaines difficiles, ils ont aussi contribué à alimenter sa création. Il y a d’un côté ses textes « fous de Rodez et de la fin de sa vie » , de l’autre, selon Évelyne Grossmann, les textes fulgurants de ses débuts.
Inventeur du concept de « théâtre de la cruauté » dans Le Théâtre et son double, Artaud aura tenté de transformer de fond en comble la littérature, le théâtre et le cinéma. Il a notamment influencé le théâtre anarchiste  Living Theatre, qui se réclame de lui dans la pièce The Brig où il met en pratique les théories d’Artaud.
Dans son œuvre immense, il fait délirer l’art comme Gilles Deleuze, grand lecteur d’Artaud, faisait délirer la théorie autour du corps sans organe. Son œuvre graphique est également importante. Il a fait l’objet d’un legs important au Centre national d’art et de culture Georges-Pompidou en 1994 . Une partie de ses œuvres a été exposée en 2011.

La Suite >>>>>>

 

A propos Frank Lovisolo-Guillard

Frank Lovisolo est un réalisateur multimédia demeurant à Toulon (France).
Compositeur de musique, il s’est intéressé à l’image pour illustrer ses œuvres musicales.
Frank Lovisolo is a multimedia film-maker who lives in Toulon (France)
He is also a music composer and has always taken an interest in visual representation to illustrate his musical works.

Lien pour marque-pages : Permaliens.

3 Commentaires

  1. Hello

    Comment je peux telecharger cette peinture pour en faire mon fond d’ecran ? :))
    Belle ambiance ! je suis pas fan de jazz, mais l’ambiance du titre est agreable.

    De qui est l peinture ? et comment se la procurer ?

    merci

  2. Rémi Karnauch je crois que ce sont les lignes qui m’ont le plus touché d’Artaud… notre normalité à laquelle il ne pouvait se résigner, même si ensuite sa maladie ne fut pas que métaphysique (sans doute)…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *