Equus Rufus

Equus Rufus

(Années de composition : 1998-99)  
ComGris

Apocalypse – Musique expérimentale.

«Et un autre cheval, rouge feu, apparut. Celui qui le montait reçut le pouvoir d’enlever la paix de la terre afin que les hommes s’entretuent, et une grande épée lui fut donnée.»
«Et exivit alius equus rufus et qui sedebat super illum datum est ei ut sumeret pacem de terra et ut invicem se interficiant et datus est illi gladius magnus.»
 Equus Rufus
 Musique expérimentale sur un extrait de l’Apocalypse de Jean ou encore Livre de la révélation, également appelé Révélation de Jésus-Christ qui s’avère être un bon roman de science fiction!!!
BibleSPaoloFol331vFrontRev

Frontispice de l’Apocalypse de Jean de la Bible de Saint-Paul-hors-les-Murs, vers 875

William Blake : Le grand Dragon rouge et la femme enveloppée de soleil

L’œuvre a été composée vers la fin du Ier siècle par un auteur judéo-chrétien dénommé Jean, selon le préambule. Ce Jean se serait trouvé à Patmos au moment de la composition du texte, et la tradition l’a parfois identifié avec l’apôtre Jean, fils de Zébédée, auquel on a également attribué le quatrième évangile canonique — cette attribution de l’Apocalypse à Jean de Zébédée sera contestée dès son apparition, au IIe siècle —, ou à un certain « Jean le Presbytre », c’est-à-dire « l’Ancien ». 

Non, pas presbyte ni presse bite, presbytre… 

Étymologiquement, le mot « apocalypse » est la transcription d’un terme grec (ἀποκάλυψις / apokálupsis) signifiant « dévoilement » ou, sous un aspect religieux, « révélation » et appartient à un genre littéraire juif puis chrétien de type ésotérique – la littérature apocalyptique – qui présente une grande diversité mais qui a en commun un goût prononcé pour l’allégorie ainsi que pour le symbolisme, et dont l’Apocalypse de Jean constitue un modèle du genre.

Le texte, d’essence prophétique et dont l’auteur se réclame d’Ézéchiel, se présente ainsi comme une « révélation de Jésus-Christ » (Ap 1,1) qui dévoile à Jean « quel est le sens divin de son époque et comment le peuple de Dieu sera bientôt délivré ».

Source [Wikipedia]

«Quand il ouvrit le second sceau, j’entendis le second être vivant qui disait: Viens. Et il sortit un autre cheval, roux. Celui qui le montait reçut le pouvoir d’enlever la paix de la terre, afin que les hommes s’égorgeassent les uns les autres (sans grande difficulté de puis des siècles) et une grande épée lui fut donnée.»

Athée Souhait !!!! 

Ces monothéismes et leur passion du morbide, c’est extraordinaire non?

Equus Rufus

Plus....

A propos Frank Lovisolo-Guillard

Frank Lovisolo est un réalisateur multimédia demeurant à Toulon (France). Compositeur de musique, il s’est intéressé à l’image pour illustrer ses œuvres musicales. Frank Lovisolo is a multimedia film-maker who lives in Toulon (France) He is also a music composer and has always taken an interest in visual representation to illustrate his musical works.
Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *